Ukraine : accord de sécurité avec les Pays-Bas, frappes russes sur plusieurs régions

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte et le président ukrainien Voldymyr Zelensky, en Ukraine, vendredi 1er mars 2024.
Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte et le président ukrainien Voldymyr Zelensky, en Ukraine, vendredi 1er mars 2024. Tous droits réservés AP/Ukrainian Presidential Press Office
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte et Voldymyr Zelensky ont signé vendredi un accord de sécurité.

PUBLICITÉ

La Russie accumule d'importantes forces autour de Chasiv Yar, dans l'est de l'Ukraine, alors qu'elle cherche à faire une percée dans la région de Donetsk, a déclaré vendredi un responsable ukrainien.

Illia Yevlash, porte-parole du groupe opérationnel supervisant la ligne de front orientale, a déclaré à Radio Free Europe/Radio Liberty que les forces russes concentraient leurs efforts pour réaliser une puissante poussée sur la ville stratégique clé située à l'ouest de Bakhmout, qui est tombée aux mains de Moscou en mai dernier, dans l'espoir d'avancer vers Kostiantynivka, Kramatorsk et Sloviansk.

Les forces ukrainiennes qui luttent contre les efforts russes pour avancer dans la direction de Bakhmout disent qu'elles ont subi une importante poussée russe au cours des trois dernières semaines et qu'elles sont confrontées à des attaques constantes, les troupes de Moscou envoyant vague après vague de l'infanterie et les ciblant avec une variété de pièces d'artillerie et de drones.

Drones et missiles russes

L’armée de l’air ukrainienne dit avoir abattu 14 drones Shahed sur le 17 lancés par les forces russes sur les régions d’Odessa, Mykolaïv, Zaporijjia, Kharkiv, Soumy et Dnipropetrovsk, dans la nuit de vendredi à samedi. Trois missiles guidés à lancement aérien Kh-59/Kh-35 ont également été lancés par les forces russes selon l'armée ukrainienne.

Au moins quatre personnes, dont un enfant de trois ans, ont été tuées à Odessa, dans le sud de l'Ukraine, selon les autorités ukrainiennes. Le gouverneur de la région, Oleh Kiper, a décrété une journée de deuil le dimanche 3 mars.

Dans la région partiellement occupée de Kherson, des tirs d'artillerie russes ont tué un homme de 53 ans samedi matin, selon le bureau du procureur régional de Kherson.

En Russie, un drone s'est écrasé sur un immeuble d'habitation à Saint-Pétersbourg samedi matin, selon l'agence de presse publique russe RIA Novosti.

Six personnes ont reçu des soins médicaux après l'explosion de l'immeuble, a indiqué l'agence, citant le service de presse du comité des soins de santé de la ville.

Accord de sécurité entre l'Ukraine et les Pays-Bas

Lors d'une visite dans la région de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte et Voldymyr Zelensky ont signé vendredi un accord de sécurité bilatéral prévoyant une aide militaire de 2 milliards d'euros de la part des Pays-Bas cette année et une assistance supplémentaire en matière de défense au cours des dix prochaines années.

Dans un message publié sur X, anciennement Twitter, M. Zelensky a déclaré que l'accord accordait la priorité à "la fourniture de capacités de défense aérienne, d'artillerie, maritime et à longue portée, en mettant particulièrement l'accent sur le renforcement de l'armée de l'air ukrainienne".

En août dernier, Washington a autorisé ses alliés à fournir des avions de combat F-16 à l'Ukraine. Les Pays-Bas et le Danemark ont annoncé qu'ils fourniraient les avions de combat à Kyiv, mais que le délai de livraison dépendait de la rapidité avec laquelle les équipages et les infrastructures ukrainiens pouvaient être préparés.

Dans un message publié sur Telegram, M. Zelensky a déclaré que les nouveaux avions de combat seraient dans le ciel cette année.

"Nous devons faire de cette année une année efficace pour nous défendre contre les bombes guidées russes, les avions russes et leurs missiles", a déclaré M. Zelensky.

Dans un communiqué publié vendredi, le ministère ukrainien de la défense a déclaré que les forces armées avaient abattu 13 avions russes en février, dont 10 chasseurs-bombardiers Su-34, 2 chasseurs Su-3 et 1 avion de détection et de contrôle radar à longue portée A-50.

"Il s'agit du meilleur résultat depuis octobre 2022. Nous sommes reconnaissants à nos soldats pour leur travail efficace. Et à nos partenaires pour avoir renforcé les capacités de défense aérienne de l'Ukraine", a déclaré le ministère de la défense.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : la région de Donetsk touchée par des frappes russes

Guerre en Ukraine : la situation, carte à l'appui, au 1er mars 2024

Ukraine : la Russie tente de consolider ses positions autour d’Avdiivka