Guerre Israël-Hamas : les pourparlers pour une trêve reprennent au Caire

L'aide humanitaire est larguée par les États-Unis sur la ville de Gaza, dans la bande de Gaza, le samedi 2 mars 2024.
L'aide humanitaire est larguée par les États-Unis sur la ville de Gaza, dans la bande de Gaza, le samedi 2 mars 2024. Tous droits réservés AP Photo/Mohammed Hajjar
Tous droits réservés AP Photo/Mohammed Hajjar
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les médiateurs égyptien et qatari devraient recevoir une réponse du Hamas à la proposition de trêve dans la bande de Gaza.

PUBLICITÉ

Les Israéliens "ont plus ou moins accepté" la proposition, qui comprend le cessez-le-feu de six semaines ainsi que la libération par le Hamas des otages considérés comme vulnérables, parmi lesquels des malades, des blessés, des personnes âgées et des femmes, a déclaré samedi un haut responsable américain.

"À l'heure actuelle, la balle est dans le camp du Hamas et nous continuons à pousser cela aussi fort que possible", a-t-il ajouté, s'exprimant sous couvert d'anonymat, conformément aux règles de base établies par la Maison Blanche pour informer les journalistes.

Un haut responsable égyptien a lui déclaré que les médiateurs égyptien et qatari devraient recevoir une réponse du Hamas lors des pourparlers du Caire qui doivent débuter ce dimanche.

Les médiateurs internationaux travaillent depuis des semaines pour négocier un accord visant à suspendre les combats avant le début du ramadan, autour du 10 mars. Un accord permettrait probablement à l'aide d'atteindre des centaines de milliers de Palestiniens désespérés dans le nord de la bande de Gaza.

Les avions militaires américains ont eux commencé les premiers largages de milliers de repas sur l'enclave palestinienne, les militaires jordaniens et égyptiens ont également effectué des parachutages.

Les groupes humanitaires affirment que les largages aériens ne devraient être qu’un dernier recours et recommandent plutôt l’ouverture d’autres points de passage vers Gaza et la suppression des obstacles aux rares qui sont ouverts.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël a "plus ou moins accepté" la proposition de cessez-le-feu (responsable américain)

Des avions militaires américains larguent environ 38 000 repas sur Gaza

Gaza : les condamnations se multiplient à l'encontre d'Israël