Guerre Russie-Ukraine : Kyiv intensifie ses attaques sur le sol russe

Le Ministre allemand de la Défense, Boris Pistorius et son homologue ukrainien, Roustem Oumerov
Le Ministre allemand de la Défense, Boris Pistorius et son homologue ukrainien, Roustem Oumerov Tous droits réservés Uwe Anspach/(c) Copyright 2024, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Tous droits réservés Uwe Anspach/(c) Copyright 2024, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Des drones ont tenté d'attaquer la ville russe d'Engels, à 817 km de la frontière ukrainienne, à côté d'une base aérienne militaire de bombardiers stratégiques, a affirmé le gouverneur de la région de Saratov.

PUBLICITÉ

La ville russe d'Engels, dans la région de Saratov, a été attaquée par des drones mercredi soir. Le ministère russe de la Défense et les autorités locales affirment que "cinq véhicules aériens sans pilote ukrainiens ont été détruits par les systèmes de défense aérienne au-dessus des régions de Belgorod et de Saratov".

Au moins 4 explosions ont été entendues par des témoins locaux. Engels, ville jumelle de Saratov et située à 817 km de la frontière ukrainienne, abrite la base aérienne des forces aérospatiales russes "Engels-2", où se trouvent les bombardiers stratégiques russes qui lancent des missiles sur l'Ukraine. La base aérienne a déjà été attaquée à plusieurs reprises.

Le compte Telegram Mash rapporte que les forces armées ukrainiennes ont tenté d'attaquer la centrale nucléaire de Koursk, à Kurchatov. Selon les informations diffusées sur le compte, les troupes ukrainiennes ont utilisé au moins cinq drones et un missile S-200 et les débris des drones abattus ont endommagé la station électrique de Vysokaya, qui alimente un quartier de Koursk.

Mardi, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a commenté les frappes de drones ukrainiens en Russie, notamment celles visant les raffineries de pétrole, lors d'une conférence de presse en ligne : "quoi qu'il arrive, c'est une conséquence directe de l'agression illégale de la Russie contre l'Ukraine. Si Poutine n'avait pas lancé pas cette agression, des milliers de Russes ne seraient pas tués en Ukraine et rien ne se passerait en Russie même."

Le Secrétaire à la Défense Lloyd Austin a promis mardi que les États-Unis continueraient à soutenir l'effort de guerre de l'Ukraine contre la Russie, même si le Congrès américain bloque toujours le financement et l'envoi d'armes supplémentaires au front.

"Les États-Unis ne laisseront pas l’Ukraine échouer", a déclaré Austin, s’adressant à plus de 50 Ministre de la défense d’Europe et du monde entier réunis à la base aérienne de Ramstein en Allemagne. "Cette coalition ne laissera pas l’Ukraine échouer. Et le monde libre ne laissera pas l’Ukraine échouer."

Les Ministres de la Défense de l'OTAN avertissent que l’Ukraine reste largement dépassée par la Russie sur le champ de bataille et rappellent que les troupes ukrainiennes rationnent ou manquent de munitions sur les lignes de front.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a remercié ses alliés en annonçant mardi de nouveaux programmes de défense."Il y aura de nouveaux programmes de défense, y compris une artillerie rare", a-t-il déclaré dans son allocution quotidienne. _"_De nouveaux États se joignent à l'initiative tchèque d'achat de munitions – merci à tous. Bien entendu, la priorité en matière de défense aérienne, de guerre électronique et de drones reste inchangée. Je remercie tous les pays qui s'efforcent véritablement de donner une substance appropriée à cette priorité. des nôtres."

Mardi, le Premier Ministre ukrainien Denys Chmyhal s'est rendu au Luxembourg, accompagné du Ministre ukrainien des Finances Sergii Marchenko, du Ministre de la Justice Denys Maliuska et du Vice-ministre de l'Économie Taras Kachka. Le Luxembourg a réitéré son engagement à fournir un soutien politique, financier, militaire et humanitaire à l'Ukraine.

Le lendemain, la délégation ukrainienne s'est rendue à Bruxelles pour le Conseil d'association UE/Ukraine, présidé par Josep Borrell. A cette occasion, le Premier ministre ukrainien a également rencontré la Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a déclaré qu’il proposerait à l’UE d’utiliser 90 % des revenus des avoirs russes gelés en Europe pour acheter des armes à l’Ukraine via le fonds européen pour la paix. Il a déclaré qu'il proposerait que les 10 % restants soient transférés au budget de l'UE, afin d'être utilisés pour renforcer la capacité de l'industrie de défense ukrainienne. Il soumettra la proposition aux États membres de l'Union européenne avant le sommet des dirigeants européens jeudi et vendredi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Bruxelles s'apprête à envoyer à l'Ukraine des milliards provenant d'avoirs russes gelés

La Russie visée par des attaques de drones ukrainiens

"Les Etats-Unis ne laisseront pas tomber l'Ukraine" promet le secrétaire à la Défense américain