PUBLICITÉ

Allemagne : deux hommes soupçonnés d'espionnage pour la Russie arrêtés

Police allemande, 2024.
Police allemande, 2024. Tous droits réservés Gianni Gattus/(c) Copyright 2024, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Tous droits réservés Gianni Gattus/(c) Copyright 2024, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les deux hommes sont également accusés d'avoir planifié des actes de sabotage pour saper l'aide à l'Ukraine.

PUBLICITÉ

Deux hommes germano-russes ont été arrêtés en Allemagne, soupçonnés d'espionnage, l'un d'entre eux étant accusé d'avoir accepté de mener des attaques sur des cibles potentielles, y compris des installations militaires américaines, dans l'espoir de saboter l'aide à l'Ukraine, ont déclaré jeudi les procureurs.

Les deux personnes, identifiées uniquement comme Dieter S. et Alexander J. conformément aux règles allemandes de protection de la vie privée, ont été arrêtées mercredi dans la ville bavaroise de Bayreuth, ont indiqué les procureurs fédéraux.

Ils ont déclaré que Dieter S. discutait depuis octobre d'éventuels actes de sabotage en Allemagne avec une personne liée aux services de renseignement russes, et que l'objectif principal était de saper le soutien militaire apporté par l'Allemagne à l'Ukraine. Le suspect s'est déclaré prêt à commettre des attentats à la bombe et des incendies criminels contre des infrastructures utilisées par l'armée et des sites industriels en Allemagne, ont déclaré les procureurs dans un communiqué.

Il a recueilli des informations sur des cibles potentielles, y compris des installations militaires américaines, ont-ils ajouté. Alexander J. l'aurait aidé à le faire à partir de mars au plus tard, tandis que Dieter S. aurait repéré certains des sites, pris des photos et des vidéos de biens militaires et transmis les informations à son contact dans le domaine du renseignement.

Un juge a ordonné mercredi le maintien en détention de Dieter S. dans l'attente d'une éventuelle mise en examen. Alexander J. devait comparaître à huis clos jeudi.

Dieter S. fait également l'objet d'accusations distinctes d'appartenance à une unité armée des forces séparatistes pro-russes dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine, entre décembre 2014 et septembre 2016.

L'Allemagne est le deuxième fournisseur d'armes à l'Ukraine après les États-Unis depuis que la Russie a commencé son invasion à grande échelle de l'Ukraine il y a plus de deux ans. Les États-Unis ont une importante présence militaire en Allemagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Autriche, un ancien responsable de sécurité arrêté pour soupçon d'espionnage

L’Eurocorps a-t-il été infiltré par un espion russe ?

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu