PUBLICITÉ

Géorgie : 20 000 personnes contre la "loi russe"

AP
AP Tous droits réservés Zurab Tsertsvadze/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Zurab Tsertsvadze/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

20 000 personnes manifestent à Tbilissi contre la "loi russe", l'UE et Washington expriment leur inquiétude.

PUBLICITÉ

20 000 personnes manifestent à Tbilissi devant le Parlement géorgien pour protester contre l'adoption en première lecture de la loi sur "l'influence étrangère".

Le texte impose aux organisations financées à plus de 20 % par des fonds étrangers de se déclarer comme agissant dans l'intérêt de puissances étrangères.

L'Union européenne et les Etats-Unis expriment leur inquiétude.

Vedant Patel, porte-parole adjoint du département d'Etat : "Nous pensons que la société civile, le journalisme et les organisations de médias sont les pierres angulaires de toute société démocratique. Et nous demandons instamment au gouvernement géorgien à tenir compte des avertissements selon lesquels ce projet de loi n'est pas conforme aux normes et aux valeurs de l'Union européenne, et qu'il aurait certainement un impact négatif sur les progrès de la Géorgie sur la voie de l'UE.

Le projet de loi suscite la polémique dans la classe politique.

Le texte est calqué sur la législation russe qui permet au Kremlin de persécuter les voix dissidentes.

En marge des débats de mercredi, certains députés géorgiens en sont venus aux mains.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nicola Procaccini : "La prochaine Commission sera de centre-droit"

Grand débat électoral avant les européennes : ce qu'en ont pensé les primo-votants

"La prochaine Commission sera de centre-droit", assure Nicola Procaccini