PUBLICITÉ

L'Ukraine reconnaît des "succès tactiques" russes à Kharkiv

a
a Tous droits réservés Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Evgeniy Maloletka/Copyright 2020 The AP. All rights reserved
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Face à la percée des troupes russes, Volodymyr Zelensky a limogé son commandant des troupes de Kharkiv, au lendemain de l’offensive de l'armée russe.

PUBLICITÉ

Située à moins de dix kilomètres de la frontière russe, Vovtchansk est sous le feu des bombes depuis quelques jours. Moscou a lancé une offensive dans la région de Kharkiv, au nord-est de l’Ukraine, et depuis, ses soldats progressent rapidement. Face à cette avancée, les autorités locales ont décidé d’évacuer près de 6 000 personnes.

Kyiv a reconnu des “succès tactiques” russes et admis que la situation sur le terrain était "particulièrement difficile". Le président Zelensky a également limogé son commandant des troupes de Kharkiv, au lendemain de l’offensive russe.

De l’autre côté de la frontière, à Belgorod, les secours étaient mobilisés dimanche, pour trouver des survivants dans les décombres, après la frappe de l’armée ukrainienne qui a provoqué l’effondrement d’un immeuble. Le bilan est d’au moins quinze morts et d'une vingtaine de blessés.

Située à une cinquantaine de kilomètres de la frontière avec l’Ukraine, ces derniers mois, la région de Belgorod est régulièrement visée par Kyiv.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Antony Blinken en visite surprise à Kyiv pour rassurer sur le soutien américain

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

Les pays baltes inquiets après l'annonce de la Russie de "réviser" ses frontières