EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ukraine : l’OTAN pointe les restrictions sur l’usage d’armes occidentales

Plusieurs pays ont restreint l’usage des armes qu’ils fournissent à l’Ukraine à son seul territoire, Crimée et Donbass compris, interdisant des frappes sur le sol russe.
Plusieurs pays ont restreint l’usage des armes qu’ils fournissent à l’Ukraine à son seul territoire, Crimée et Donbass compris, interdisant des frappes sur le sol russe. Tous droits réservés AP/Ukrainian Defense Ministry Press Service
Tous droits réservés AP/Ukrainian Defense Ministry Press Service
Par Euronews avec agences
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L’Ukraine a les mains liées en raison des restrictions sur l’usage des armes fournies par ses alliés occidentaux sur le territoire russe, a déploré lundi à Sofia le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg.

PUBLICITÉ

L’Ukraine a les mains liées en raison des restrictions sur l’usage des armes fournies par ses alliés occidentaux sur le territoire russe, a déploré lundi à Sofia Jens Stoltenberg, qui exhorte les pays membres de l'Alliance à reconsidérer ces restrictions.

"Je pense que le moment est venu de réfléchir à certaines de ces restrictions. Certains alliés ont levé les restrictions. D’autres ne l’ont pas fait. Mon message est que je pense que nous devrions maintenant envisager ces restrictions, car en imposant trop de restrictions, nous lions une main aux forces armées ukrainiennes, car elles réduisent leur capacité à se défendre" a déclaré le secrétaire général de l’OTAN.

Les Etats-Unis, principal fournisseur d'aide militaire à l'Ukraine, et d'autres pays européens comme l'Allemagne ont restreint l’usage des armes qu’ils fournissent à l’Ukraine à son seul territoire, Crimée et Donbass compris, et interdisent les frappes sur le sol russe craignant que cela entraîne l’Europe dans une guerre plus large.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a néanmoins récemment estimé, lors d'un déplacement à Kiev le 15 mai, que cette décision revenait à l'Ukraine"Nous n'avons pas encouragé ou favorisé les frappes hors d'Ukraine, mais au final c'est à l'Ukraine de prendre ses décisions sur la manière dont elle mène cette guerre", a-t-il dit, alors que la Russie met régulièrement en garde les Occidentaux contre toute attaque sur son territoire à l'aide d'armes occidentales.

D’autres affirment que l’Ukraine a besoin de toute la puissance de feu dont elle dispose pour repousser un adversaire plus grand, mieux armé et avec plus de ressources.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ukraine : pas d'avancée russe majeure selon l'OTAN, Poutine dit ne pas vouloir s'emparer de Kharkiv

Des civils estoniens s'entraînent à la guerre de tranchées avec des soldats français de l'OTAN

L'UE et l'OTAN condamnent les cyberattaques russes « malveillantes » contre l'Allemagne et la Tchéquie