EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Arabie saoudite : au moins 19 personnes sont mortes pendant le pèlerinage du Hadj

Des pèlerins musulmans jettent des pierres sur des piliers lors de la lapidation symbolique du diable, à Mina, en Arabie saoudite, le dimanche 16 juin 2024.
Des pèlerins musulmans jettent des pierres sur des piliers lors de la lapidation symbolique du diable, à Mina, en Arabie saoudite, le dimanche 16 juin 2024. Tous droits réservés Rafiq Maqbool/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Rafiq Maqbool/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon le ministère de la Santé, plus de 2 760 pèlerins ont souffert d'insolation et de stress thermique au cours de la seule journée de dimanche.

PUBLICITÉ

Au moins 19 personnes sont mortes pendant le pèlerinage du Hadj, en Arabie saoudite.

De nombreux pèlerins participaient à la deuxième journée de la lapidation symbolique du diable, près de la Mecque, où les températures ont atteint 48 °C, selon le Centre national saoudien de météorologie.

Plus de 2 760 personnes ont souffert d'insolation et de stress thermique pendant la seule journée de dimanche, a déclaré le ministère de la Santé.

Des pèlerins jettent des pierres sur des piliers lors de la lapidation symbolique du diable, dernier rite du hadj annuel, à Mina, en Arabie saoudite, le lundi 17 juin 2024
Des pèlerins jettent des pierres sur des piliers lors de la lapidation symbolique du diable, dernier rite du hadj annuel, à Mina, en Arabie saoudite, le lundi 17 juin 2024Rafiq Maqbool/Copyright 2024 The AP. All rights reserved

"C'est très difficile et très fatigant. La température est anormale par rapport aux années précédentes et cela nous affecte beaucoup", a déclaré Ahmed Al-Baradie, un pèlerin égyptien, après la cérémonie.

La Jordanie a annoncé dimanche que 14 pèlerins jordaniens étaient morts d'insolation, ainsi que 5 Iraniens.

Un pèlerinage central pour la religion musulmane

Le Hadj est l'un des cinq piliers de l'islam. Tous les musulmans sont tenus d'effectuer ce pèlerinage de cinq jours au moins une fois dans leur vie, s'ils en sont physiquement et financièrement capables.

Les derniers jours du Hadj coïncident avec la célébration par les musulmans du monde entier de la fête de l'Aïd al-Adha.

Samedi, les pèlerins se sont rendus sur le mont sacré Arafat, où ils ont passé leur journée à se recueillir et à prier. Le rituel du mont Arafat, connu sous le nom de "colline de la miséricorde", est considéré comme le point culminant du pèlerinage du Hadj.

Des pèlerins se rassemblent à la "Montagne de la Miséricorde", dans la plaine d'Arafat, près de la ville sainte de La Mecque, en Arabie saoudite, le samedi 15 juin 2024
Des pèlerins se rassemblent à la "Montagne de la Miséricorde", dans la plaine d'Arafat, près de la ville sainte de La Mecque, en Arabie saoudite, le samedi 15 juin 2024AP Photo

La lapidation des piliers représentant le diable a eu lieu le lendemain, dimanche, à Mina, une plaine désertique située juste à l'extérieur de la ville de la Mecque, en Arabie saoudite.

Une dernière lapidation est prévue mardi, avant le Tawaf d'adieu, qui consiste à faire le tour de la Kaaba, l'édifice en forme de cube qui trône au centre de la grande mosquée de la Mecque.

Plus de 1,83 million de musulmans participent au Hadj cette année, soit un peu moins que l'année dernière (1,84 million), selon les autorités saoudiennes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Arabie Saoudite : les pèlerins du Hajj accablés par la chaleur

À la Mecque, les pèlerins procèdent à la "lapidation de Satan"

Plus de 1 300 morts lors du pèlerinage du Hadj, cette année, en Arabie saoudite