EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La sécurité aérienne renforcée pour les Jeux olympiques

a
a Tous droits réservés Aurelien Morissard/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Aurelien Morissard/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À l’approche des jeux olympiques de Paris, la sécurité aérienne a été renforcée, en particulier dans la capitale. L’armée de l’air a mis en place un dispositif spécial. Le ciel parisien sera particulièrement protégé le 26 juillet, jour de la cérémonie d’ouverture.

PUBLICITÉ

À quelques jours des Jeux olympiques, la France s’active. L’armée de l’air et de l’espace a mis en place un dispositif sécuritaire inédit. Des hélicoptères surveilleront ces JO, en particulier le 26 juillet, jour de la cérémonie d’ouverture.

"Des hélicoptères d'alerte seront présents au sol et dans les airs, au fur et à mesure des besoins, en fonction des ordres donnés, afin de protéger l'espace aérien", explique le capitaine Sandy, pilote d'un hélicoptère militaire Fennec.

Chaque jour, plus de 12 000 avions transitent dans l’espace aérien parisien. Mais pendant les JO, plusieurs zones seront temporairement interdites aux aéronefs autour notamment de Paris.

"C'est le cas pour les dispositifs spéciaux de sécurité aérienne pour lesquels les hélicoptères Fennec sont impliqués. Ces dispositifs sont renforcés de manière significative pour les Jeux olympiques", poursuit-elle.

Pendant la durée de la compétition, certaines parties de Paris ne seront accessibles qu’avec un QR code. Une disposition censée renforcer la sécurité.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'entraînement en temps de guerre : le premier boxeur olympique palestinien veut entrer dans l'histoire à Paris 2024

Les Jeux olympiques de Paris 2024 débutent aujourd'hui avec le football et le rugby à sept

Gérald Darmanin : "aucune menace caractérisée ne pèse sur les Jeux Olympiques"