EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Pétrole : l'Iran paré à revenir sur le marché

Pétrole : l'Iran paré à revenir sur le marché
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec Reuters, OPEP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Téhéran est dans les starting blocks pour retrouver la place qu'il occupait sur le marché mondial du brut en 2011, avant les sanctions internationales.

PUBLICITÉ

L’Iran est paré à déverser son pétrole sur le marché mondial. 13 de ses 22 supertankers n’attendent plus que la levée des sanctions internationales pour appareiller direction l’Inde, qui devrait devenir la première destination du brut iranien, avant l’Europe.

En termes de réserves d’hydrocarbures, le pays se classe au quatrième rang mondial. Elles représentent 13,1 % de celles de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, l’OPEP, dont il est membre. A l’heure actuelle, l’Iran produit 3 millions de barils par jour, et n’en n’exporte qu’1 million. Dans la semaine qui suivra la levée des sanctions, ses exportations augmenteront d’un demi million de barils par jour, puis d’un autre demi-million dans les six mois suivants.

L’objectif, à terme, est d’exporter 3 millions de barils par jour, comme en 2011, avant les sanctions. Reste qu’aucun de ses partenaires du Cartel n’entend réduire sa propre production pour faciliter son retour. L’engorgement du marché mondial ne semble donc pas près de se résorber.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?