EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Pfizer et Allergan renoncent à leur fusion

Pfizer et Allergan renoncent à leur fusion
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

En cause : les nouvelles mesures annoncées par le Trésor américain contre l'exil fiscal des multinationales.

PUBLICITÉ

Le Trésor américain aura finalement eu raison de la fusion entre Pfizer et Allergan. Les deux groupes pharmaceutiques y ont renoncé d’un commun accord, sur la base des nouvelles mesures contre l’exil fiscal des multinationales annoncées lundi aux Etats-Unis sur fond de scandale des “Panama papers”.

Le rapprochement à 160 milliards de dollars entre Pfizer, père du Viagra, et Allergan, gourou du botox, aurait donné naissance au numéro un mondial de la pharmacie. Le siège de la nouvelle entité aurait été basé en Irlande, où est domicilié Allergan, faisant de la transaction la plus importante opération d’optimisation fiscale jamais réalisée par une entreprise américaine.

Pfizer versera 150 millions de dollars à Allergan en compensation des frais engagés.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Banque centrale européenne maintient ses taux d'intérêt pour contrôler l'inflation

Pourquoi la réélection de Trump pourrait-elle affecter l'économie européenne à hauteur d'au moins 150 milliards d'euros ?

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage