EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

TTIP : les appellations d'origine grippent les négociations

TTIP : les appellations d'origine grippent les négociations
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Bureau d'Athenes
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Européenne, cette notion n'existe pas aux Etats-Unis où "champagne", "Brie", "Comté" ou encore "Feta", sont des dénominations génériques.

PUBLICITÉ

La Feta, une dénomination générique ? Certainement pas pour Athènes, qui compte défendre la protection des appellations d’origine dans les négociations sur le traité de libre-échange transatlantique. Au point de les bloquer.

C’est dans un climat tendu que les ministres européens de l’Agriculture doivent aborder la question ce mardi à Bruxelles. Les producteurs multiplient les démonstrations de force à travers l’Union. Ils redoutent que la Commission renonce à la notion européenne d’indication géographique protégée, dans la mesure où elle n’existe pas aux Etats-Unis.

Les Grecs ne sont pas les seuls concernés : les Américains revendiquent le droit d’utiliser les termes Feta, brie, Champagne, ou encore Porto pour des produits made in America, et accusent l’Europe de réflexe protectionniste.

Comme Athènes, Paris a durci le ton sur la question et la Commission européenne ne vise plus désormais un accord d’ici la fin de l’année.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections : le gouvernement français fait marche arrière sur la réforme de l'assurance chômage

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?