EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Irlande : l'affaire Apple enflamme le parlement

Irlande : l'affaire Apple enflamme le parlement
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec AFP, Reuters
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans l'opposition, seul le Sinn Fein a fustigé le choix du gouvernement de faire appel de la décision de Bruxelles d'imposer à Apple le remboursement de 13 milliards d'euros d'avantages fiscaux.

PUBLICITÉ

L’affaire Apple a donné lieu à un débat enflammé ce mercredi au parlement irlandais.

Dénonçant l’ingérence de Bruxelles, le gouvernement minoritaire a répété pourquoi il voulait faire appel de la décision de la Commission européenne, qui impose au géant américain de rembourser 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux à Dublin.

Nous avons toujours fait preuve d’un engagement inégalé à respecter les normes fiscales internationales. Nous ne devrions pas nous voir à travers les yeux de nos détracteurs, qui livrent une image caricaturale et négative de l’Irlande,“ a déclaré le ministre des Finances, Michael Noonan.

Crédibilité zéro

Dans l’opposition, seul le Sinn Fein s’est insurgé. Son leader, Gerry Adams, a jugé que la ligne de défense du gouvernement était – je cite – “aussi crédible qu’un tas de crottin de cheval.

Appeal of European Commission ruling contrary to the interests of citizens: https://t.co/8i70QKlWmG

— Gerry Adams (@GerryAdamsSF) 7 septembre 2016

We want companies like Apple in Ireland, But this doesnt mean turning a blind eye to tax avoidance #AppleTax#Dailpic.twitter.com/7vWWi0×4qN

— Gerry Adams (@GerryAdamsSF) 7 septembre 2016

Ils veulent faire croire à une nouvelle tentative de saper notre souveraineté. C’est une affirmation malhonnête,“ s’est indigné son porte-parole, Pearse Doherty. “C’est un mensonge cynique que de suggérer que la décision de la semaine dernière menace notre taux d’imposition des sociétés. C’est un mensonge. Et ceux qui le colportent le savent très bien.

Le fianna Fail, principal parti d’opposition, s’est lui rangé aux côtés du gouvernement minoritaire de centre-droit.

Read party leader MichealMartinTD</a> Dáil speech on <a href="https://twitter.com/hashtag/AppleTax?src=hash">#AppleTax</a> in full here: <a href="https://t.co/xHRJZACH4n">https://t.co/xHRJZACH4n</a> <a href="https://t.co/GNDmggOTGz">pic.twitter.com/GNDmggOTGz</a></p>&mdash; Fianna Fáil (fiannafailparty) 7 septembre 2016

Apple a basé son siège européen en Irlande où les bénéfices des entreprises sont taxés à 12,5%. D’après Bruxelles, le groupe américain n’a payé qu’1% d’impôt sur ses profits en 2003, et quasiment aucun en 2014.

L’avis du parlement irlandais sur le dossier est uniquement consultatif.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : la flamme olympique s'est invitée au défilé du 14 Juillet

Les dirigeants du monde entier condamnent la tentative d'assassinat de Donald Trump

Tentative d’assassinat sur Donald Trump : l’ex-président légèrement blessé à l’oreille