EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Scandale Euribor : Bruxelles sanctionne trois banques

Scandale Euribor : Bruxelles sanctionne trois banques
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Comme en décembre 2013, la Commission européenne a de nouveau épinglé JPMorgan Chase, Crédit Agricole et HSBC pour manipulation de taux entre 2005 et 2008.

PUBLICITÉ

La Commission européenne confirme les sanctions contre trois banques pour manipulation des taux Euribor.

Fine of €485 million to 3 banks – Credit Agricole, HSBC, JPMorgan Chase – for participating in cartel of euro interest rate derivatives.

— Margrethe Vestager (@vestager) 7 décembre 2016

L’amende s‘élève à 337 millions d’euros pour l’Américaine JPMorgan Chase, à 114,5 millions d’euros pour la Française Crédit Agricole, et à 33,5 millions d’euros pour la Britannique HSBC.

La décision finale d’aujourd’hui envoie un message clair : les banques, comme toutes les entreprises, doivent respecter les règles européennes de concurrence,“ a lancé la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager.

L’exécutif européen reproche aux trois banques de s‘être entendues pour fixer les taux d’intérêts appliqués aux prêts interbancaires en euros, et ce, sur une période de un à cinq mois entre 2005 et 2008.

Ces banques avaient refusé de se plier à de précédentes sanctions prononcées en décembre 2013 dans cette affaire contre 7 établissements au total. Le Crédit Agricole et JP Morgan Chase ont fait savoir qu’ils comptaient de nouveau faire appel.

#Euribor: Crédit Agricole fera appel de la décision de la Commission Européenne https://t.co/wtiIfTUTzR

— Crédit Agricole S.A (@Credit_Agricole) 7 décembre 2016

Avec AFP, Reuters.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?

Les Etats de l'UE jouent des coudes pour attirer les constructeurs chinois de véhicules électriques

Élections européennes : les défis à venir pour les banques de l'UE