EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Brexit : les propos de Theresa May font chuter la livre sterling

Brexit : les propos de Theresa May font chuter la livre sterling
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La monnaie britannique a atteint son plus bas niveau en deux mois.

PUBLICITÉ

La livre sterling chute après les dernières déclarations de Theresa May sur le Brexit. La monnaie britannique a perdu environ 1 % face au dollar et l’euro lors des premiers échanges ce lundi, atteignant son plus bas niveau en deux mois. Les marchés ont vivement réagi aux propos de la Première ministre britannique la veille sur Sky News, suggérant qu’elle pourrait s’orienter vers un ‘‘Brexit dur’‘. “_Le Royaume-Uni ne peut pas conserver des bouts d’adhésion à l’Union européenne, a notamment déclaré Theresa May.

Theresa May has told Sky News there is no muddled thinking on Brexit https://t.co/ginITKudpO

— Sky News (@SkyNews) 8 janvier 2017

Mais ce lundi, la Première ministre a fait savoir que ses propos avaient été mal interprétés : “Je n’accepte pas les termes Brexit dur et Brexit en douceur. Ce que nous faisons, c’est oeuvrer à un accord qui soit bon, ambitieux et le meilleur possible pour le Royaume-Uni en matière d’échange au sein du marché unique européen. ”

Six mois après le référendum britannique, Theresa May reste floue sur la stratégie qu’elle compte adopter lors des négociations avec Bruxelles. Sur Sky News, elle a laissé entendre qu’elle pourrait privilégier le contrôle de l’immigration à l’accès au marché unique européen.

Londres a prévu d’enclencher d’ici fin mars la procédure de sortie de l’Union européenne. Les négociations pourraient durer deux ans, au moins.

Brexit : Theresa May donne la priorité au contrôle des frontières >> https://t.co/ICfCW3bqkRpic.twitter.com/hDWgvXR6U9

— LaTribune (@LaTribune) 9 janvier 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les marchés surveillent les prix du pétrole dans un contexte d'incertitude après la mort du président iranien

Les prix de l'or et du pétrole augmentent après l'annonce d'une frappe israélienne sur l'Iran

Prix records du cacao : risquons-nous de manquer de chocolat ?