EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Zone euro : l'industrie dopée par la demande

Zone euro : l'industrie dopée par la demande
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La croissance de l'activité manufacturière a atteint son plus haut niveau en six ans en février, selon l'institut Markit.

PUBLICITÉ

L’activité manufacturière est au mieux de sa forme depuis six ans en zone euro.

L’indice Markit qui mesure son évolution la donne en phase d’expansion à 55 points 4 en février, c’est 0,2 point de plus qu’en janvier, mais 0,1 point de moins qu’en première estimation.

Recovery in the eurozone's manufacturing sector is looking 'increasingly robust', according to IHS Markit https://t.co/Bhudzi0JtPpic.twitter.com/jdMkqMqfQG

— fastFT (@fastFT) 1 mars 2017

En dépit d’une augmentation des coûts des matières premières, augmentation exacerbée par la faiblesse de l’euro, la production s’est accélérée pour répondre à une hausse de la demande autant intérieure qu’extérieure.

Ainsi les incertitudes politiques liées à plusieurs scrutins nationaux ne semblent pas entamer le moral des industriels.

#Eurozone Manufacturing #PMI rises to 70-month high as growth accelerates in
Germany, the Netherlands and Italy. https://t.co/FR2cdG3sVvpic.twitter.com/vUglUl8ca1

— Markit Economics (@MarkitEconomics) 1 mars 2017

En France cependant, la croissance de l’activité manufacturière a réduit la voilure en février.

#France mfg #PMI at 52.2 in February, down from 53.6 in January. Firms increase output at fastest pace in 69 months. https://t.co/mMe37J7YCXpic.twitter.com/8Ye1ApQfvW

— Markit Economics (@MarkitEconomics) 1 mars 2017

Sources : Reuters, IHS Markit

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Zone euro : le secteur manufacturier à la fête en janvier

Fin d'année florissante pour les services britanniques et irlandais

Prix de la bière en Europe : combien les supporters paieront-ils pendant l'Euro 2024 ?