EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Voiture autonome : nouveau contretemps pour Uber

Voiture autonome : nouveau contretemps pour Uber
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Un prototype du service américain de voitures avec chauffeur s'est retrouvé sur le flanc vendredi dans l'Arizona. Les tests n'ont repris qu'en Californie ce lundi.

PUBLICITÉ

Coup de frein chez Uber dans la course à la voiture autonome. Un prototype du service américain de voitures avec chauffeur s’est retrouvé sur le flanc vendredi dernier à Tempe, dans l’Arizona, apparemment victime d’un refus de priorité. L’ingénieur au volant n’a pas eu le temps de réagir. Bien qu’impressionnant, l’accident n’a fait aucun blessé.

A self-driving Uber got in an accident in Arizona and flipped onto its side https://t.co/GnpPyE0hiVpic.twitter.com/1fSRu0rCwV

— Business Insider (@businessinsider) 25 mars 2017

Uber a toutefois immobilisé toute sa flotte autonome ce week-end y compris en Pennsylvanie et en Californie. Les tests n’ont repris qu‘à San Francisco ce lundi.

La série noire continue pour Uber, qui a suspendu ses essais de voitures autonomes dans l'Arizona après un accident https://t.co/lUvZKpkO9S

— Le Monde Eco/Ent (@LeMondeEcoEnt) 27 mars 2017

Le groupe de Travis Kalanick veut créer un vaste réseau de taxis autonomes. Il est pénalisé par un gros retard au démarrage sur ses concurrents, par les accusations de vol de technologies proférées par Google et par la récente démission de ses meilleurs éléments du fait de dissensions internes. L’image d’Uber a aussi été atteinte dernièrement par des informations sur la culture sexiste qui régnerait au sein de l’entreprise.

Avec Reuters, AFP.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : les premiers taxis autonomes autorisés à San Francisco

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017