EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Fraude fiscale : 55.000 comptes suspects dans des banques suisses

Fraude fiscale : 55.000 comptes suspects dans des banques suisses
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'enquête concerne les Pays-Bas, la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et l'Australie.

PUBLICITÉ

Bijoux, tableaux, voitures de luxe, biens immobiliers, argent liquide ou encore des lingots d’or ont été saisis aux Pays-Bas dans le cadre d’une vaste enquête liée à l‘évasion fiscale. Des perquisitions simultanées ont eu lieu également en France, Allemagne, Grande-Bretagne et en Australie. L’enquête porte sur des milliers de particuliers, soupçonnés de fraude fiscale et de blanchiment d’argent.

“L’opération vise des personnes qui ont des comptes dans des banques suisses. 55.000 personnes sont concernées dont 3.800 Néerlandais”, souligne Hans van der Vlist, le directeur du service néerlandais d’information et d’enquête fiscale ou FIOD qui a transmis les informations aux autres pays.

Dans le viseur des autorités, la banque Crédit Suisse soupçonnée d’avoir aidé des clients à dissimuler leur argent au fisc. La deuxième banque helvétique a fait savoir que ses bureaux à Londres, Paris et Amsterdam avaient été contactés par les enquêteurs, mais assure avoir rompu toute relation avec les clients non-conformes sur le plan fiscal.

Credit Suisse : les bureaux de Londres, Paris et Amsterdam perquisitionnés https://t.co/zjhwllazJppic.twitter.com/sKmAZl3Ocq

— Les Echos (@LesEchos) 31 mars 2017

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le commissaire européen en charge de l'Economie assume la priorité donnée au Pacte vert durant le mandat

L'inflation poursuit sa baisse dans l'UE (Commission européenne)

Logement en Europe : dans quels pays y a-t-il le plus de propriétaires ?