EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Brexit : les craintes de la banque d'Angleterre

Brexit : les craintes de la banque d'Angleterre
Tous droits réservés REUTERS/Phil Noble/File Photo
Tous droits réservés REUTERS/Phil Noble/File Photo
Par Anne-Lise Fantino
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'établissement redoute une révision des taux, et un ralentissement économique dans le pays.

PUBLICITÉ

L'absence d'accord sur le Brexit pourrait engendrer de "graves" conséquences économiques. Un avertissement du gouverneur de la Banque d'Angleterre Mark Carney, qui a évoqué en premier lieu une révision des taux d'intérêt.

Londres et Bruxelles ont négocié un accord de transition qui ferait du Royaume-Uni un membre dépourvu de droit de vote au sein de l'Union européenne, à partir de mars prochain, et jusqu'à fin 2020.

Mais ce texte n'a pas encore été ratifié, les règles de l'Organisation Mondiale du Commerce s'appliqueraient alors dans ce cas. Elles pénaliseraient encore plus les acteurs économiques britanniques, selon le dirigeant de l'institution, et pourraient faire tourner au ralenti les établissements bancaires, qui disposent cependant de suffisamment de liquidités pour faire face à cette situation.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Brexit : la banque d'Angleterre réhausse ses taux

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale