EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Samsung, l'innovation pour rester au sommet

Samsung, l'innovation pour rester au sommet
Tous droits réservés 
Par Pierre Michaud
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Samsung présente son nouveau Galaxy Note 9 en pleine guerre des smartphones. Toujours leader, le géant coréen voit le Chinois Huawei se rapprocher à grand pas. Apple n'a pas dit son dernier mot.

PUBLICITÉ

Samsung souhaite frapper un grand coup sur le marché des smartphones. Alors qu'Apple bat tous les records ces dernières semaines et que Huawei reste à distance raisonnable, le groupe coréen attend beaucoup de son Galaxy Note 9.

Sept ans après le lancement du premier téléphone de la gamme, Samsung dévoile un appareil beaucoup plus endurant, une batterie qui augmente sa capacité de 20%.

Côté mémoire, une version offre 512 gigaoctets de stockage avec la possibilité de rajouter une carte de même capacité, pour mettre dans sa poche pas moins d'un téraoctet de données, imbattable.

Dans un secteur ultra-compétitif, Samsung espère faire la différence. Avec 71,5 millions d'appareils vendus entre avril et juin, le constructeur coréen n'améliore son score de 2017 que de 8 millions quand Huawei a augmenté ses ventes de près de 40%, pour atteindre les 54 millions. Le géant chinois fait même mieux qu'Apple et ses 41 millions d'IPhone. C'est la première fois que la marque à la pomme rétrograde sur la troisième marche du podium des smartphones.

Apple, la compagnie qui vaut désormais 1 000 milliards de dollars, n'entend pas en rester là, Cupertino travaille déjà sur de nouveaux produits. Le marché chinois sera décisif pour départager Américains et Asiatiques. Si la guerre commerciale entre l'administration Trump et l'empire du Milieu le permet.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Japon et la Corée du Sud se sanctionnent sur fond de différends historiques

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche