EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Aston Martin bientôt coté en bourse ?

Aston Martin bientôt coté en bourse ?
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le constructeur britannique Aston Martin annonce son intention d'entrer à la Bourse de Londres. Une action qui pourrait valoriser le groupe jusqu'à 5,5 milliards d'euros.

PUBLICITÉ

Aston Martin pourrait bientôt rejoindre Ferrari en bourse.

C'est en tout cas le souhait du constructeur britannique de voitures de sport qui est sorti de l'ornière l'an dernier et affiche une hausse de 8% de son chiffre d'affaires sur les six premiers mois de l'année.

Son introduction en bourse pourrait valoriser le groupe jusqu'à 5, 5 milliards d'euros.

Le groupe britannique a dévoilé dans un communiqué ce mercredi les très grandes lignes de son projet d'entrée sur le marché, dont il fournira les détails autour du 20 septembre.

Elle devrait consister notamment en la vente d'actions de la part de ses actuels propriétaires, le fonds italien Investindustrial et des investisseurs koweïtiens. Le constructeur allemand Daimler, qui possède 4,9% des parts, devrait rester actionnaire.

Le groupe prévoit de mettre sur le marché au moins un quart de son capital et s'attend à ce que son action intègre les principaux indices de la Bourse de Londres - au moins le FTSE 250 voire l'indice vedette FTSE 100.

La société fondée il y a plus de 100 ans deviendrait ainsi le premier constructeur à rejoindre la Bourse de Londres depuis des années, des marques emblématiques comme Jaguar et Bentley ayant été cédées à des groupes étrangers.

Cette entrée sur le marché représenterait la plus marquante dans le secteur automobile depuis celle du constructeur de prestige Ferrari à la Bourse de Milan le 4 janvier 2016. La valeur de l'action de la marque au cheval cabré a plus que doublé depuis.

Cette année, il prévoit de produire entre 6.200 et 6.400 voitures et veut approcher la barre des 10.000 dès 2020.

Ses voitures se sont vendues au prix moyen de 167.000 livres au premier semestre (184.000 euros).

Avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les producteurs de champagne vont réduire leur récolte face à la baisse de la demande

L'impact de la panne informatique mondiale de Microsoft sur les entreprises du monde entier

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?