EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Ryanair et Wizz Air condamnés à des amendes en Italie

Ryanair et Wizz Air condamnés à des amendes en Italie
Tous droits réservés REUTERS/Francois Lenoir
Tous droits réservés REUTERS/Francois Lenoir
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'autorité de la concurrence italienne a infligé jeudi une amende de trois millions d'euros à la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair et d'un million d'euros à son homologue Wizz Air pour leur politique controversée de bagage cabine payant.

PUBLICITÉ

L'autorité de la concurrence italienne a infligé jeudi une amende de trois millions d'euros à la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair et d'un million d'euros à son homologue Wizz Air pour leur politique controversée de bagage cabine payant.

Depuis le 1er novembre dernier, Ryanair et Wizz Air n'autorisent plus gratuitement en cabine qu'un petit sac pouvant être placé sous le siège, réclamant un supplément pour les petites valises embarquées à bord.

L'Antitrust italien a fait état d'une "pratique commerciale incorrecte, dans la mesure où elle trompe le consommateur sur le prix effectif du billet en n'incluant pas dans le tarif de base un élément essentiel du contrat de transport aérien qui est le grand bagage à main".

"L'enquête a montré qu'il est dans les habitudes de consommation de la quasi-totalité des passagers de voyager avec un grand bagage à main", a noté l'autorité dans son communiqué.

En demandant un supplément entre 5 et 25 euros par bagage à main, "les deux entreprises ont procédé à une augmentation du prix du billet de manière non transparente", a estimé l'Antitrust, en demandant à Ryanair et Wizz Air de lui communiquer dans les 60 jours les mesures adoptées pour obtempérer à sa décision.

L'Antitrust, saisie par des associations de consommateurs italiennes, avait ouvert une enquête en septembre et octobre après les annonces faites par ces compagnies.

Le 31 octobre, elle leur avait demandé de suspendre leur nouvelle politique, en vain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les bagages en cabine deviennent payants chez Ryanair

Grève, prix du pétrole : les turbulences de Ryanair

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche