EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Carlos Ghosn en garde à vue jusqu'au 22 avril

Carlos Ghosn en garde à vue jusqu'au 22 avril
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Depuis sa nouvelle arrestation le 4 avril à son domicile de Tokyo, un mois à peine après sa libération sous caution, l'ancien président de Renault et de Nissan se trouve dans une prison du nord de la capitale japonaise.

PUBLICITÉ

La garde à vue de Carlos Ghosn est prolongée jusqu'au 22 avril, le temps pour le ministère public de trouver contre lui de nouveaux chefs d'inculpation, ou de décider au contraire de le remettre en liberté.

Depuis sa nouvelle arrestation le 4 avril à son domicile de Tokyo, un mois à peine après sa libération sous caution, l'ancien président de Renault et de Nissan se trouve dans une prison du nord de la capitale japonaise, où il continue d'être interrogé par les enquêteurs.

Cette fois, c'est un enrichissement personnel de cinq millions de dollars, aux dépens de Nissan, qui lui est reproché. Acharnement, détention illégale, dénoncent ses avocats. Carlos Ghosn a déjà passé plus de trois mois en prison et payé une caution de neuf millions de dollars.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nissan : le successeur de Carlos Ghosn admet avoir été trop payé

Réchauffement des relations entre Londres et l'UE : quel impact sur les services financiers ?

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche