EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

UE : une personne sur cinq menacée de pauvreté

Un passant donne de l'argent à un mendiant sur les Remblas à Barcelone, le 12 novembre 2020
Un passant donne de l'argent à un mendiant sur les Remblas à Barcelone, le 12 novembre 2020 Tous droits réservés Emilio Morenatti/APColantoni, Luca
Tous droits réservés Emilio Morenatti/AP
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les derniers chiffres officiels sont alarmants. La pauvreté et l'exclusion sociale gagnent du terrain en Europe.

PUBLICITÉ

Ce sont les tous derniers chiffres officiels d'Eurostat et ils sont alarmants. Une personne sur 5 vivant dans l'Union européenne est menacée de pauvreté ou d'exclusion sociale. Un peu plus de 20 % des hommes et environ 22,5 % des femmes sont en situation de pauvreté monétaire, gravement démunis sur le plan matériel. Mais la situation varie et elle est même très différente d'un État membre à l'autre de l'Union européenne.

Dans sept États membres de l'UE, une personne sur 4 est menacée de pauvreté. Au premier rang : la Bulgarie où le risque de pauvreté est le plus élevé, vient ensuite la Roumanie (32,5%), la Grèce (31,8%), la Lettonie (28,4%), la Lituanie (28,3%), l'Italie (27,3%) et l'Espagne (26,1%).

A noter aussi que selon ces chiffres, 1 Européen sur 17 est gravement démuni sur le plan matériel. Cela signifie avoir des conditions de vie limitées par un manque de ressources, par exemple ne pas avoir les moyens de payer les factures, de chauffer correctement son logement ou de prendre une semaine de vacances loin de chez eux.

Nobel d'économie

Ces données inquiétantes ont été publiées quelques jours seulement après la remise du Nobel d'économie à un trio d'experts pour leur travail de lutte contre la pauvreté dans le monde. Résultat direct de leurs recherches, plus de 5 millions d'enfants ont bénéficié d'un soutien scolaire dans des écoles en Inde - le pays, où vivent un quart des pauvres dans le monde.

Les tensions commerciales ne font qu'aggraver la situation. A l'inverse, la solidité des échanges commerciaux et des recettes d'exportation améliorerait la situation financière globale des pays.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La pauvreté ne recule pas dans l’Union européenne

Venir en aide aux défavorisés

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale