EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

À Teruel, en Espagne, un aéroport sans passagers

L'aéroport de Teruel en Espagne, le 18 mai 2020.
L'aéroport de Teruel en Espagne, le 18 mai 2020. Tous droits réservés JOSE JORDAN/AFP
Tous droits réservés JOSE JORDAN/AFP
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il sert au stationnement, à la maintenance et au recyclage des avions. Une activité florissante par les temps qui courent.

PUBLICITÉ

Bien loin des aéroports que vous avez l'habitude de fréquenter, celui de Teruel est perdu sur une plaine, à l'est de l'Espagne. Ici, pas de passagers mais une centaine d'avions en stationnement, en maintenance ou en cours de recyclage. Une activité florissante par les temps qui courent. Cloués au sol, les avions ont besoin d'un entretien régulier.

« Le service que nous offrons à nos clients, qui sont des compagnies aériennes et des entreprises de leasing, s'est intensifié en raison du besoin actuel de maintenance et de stationnement à long terme, avec du personnel spécialisé », explique Alejandro Ibrahim, le directeur de l'aéroport.

Avec ses 80 hectares, c'est le site le plus important d'Europe pour ce type de services. Et pourtant, il est quasiment au maximum de ses capacités. Les revenus devraient augmenter d'un quart cette année.

« Leur utilisation étant restreinte, ces avions ont besoin de maintenance et ils sont donc stationnés ici pour être entretenus en attendant de voir comment le marché évolue », précise Pedro Saez, le responsable de Tarmac Aragon, la société qui réalise les prestations.

Stationner leurs avions ici coûte aussi moins cher à des compagnies dont aucune n'échappe à la crise, en attendant des jours meilleurs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom