Chute inédite de la croissance dans les pays de l'OCDE

Des vacanciers sur le bord de mer de Blankenberge en Belgique, le 11 août 2020
Des vacanciers sur le bord de mer de Blankenberge en Belgique, le 11 août 2020 Tous droits réservés Virginia Mayo/The Associated Press
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Organisation a publié ses estimations pour le second trimestre 2020. En raison des mesures de confinement dues à la pandémie, la baisse du PIB est en moyenne de 9,8% dans les pays membres.

PUBLICITÉ

Moins 9,8%, c'est la chute sans précédent affichée par le PIB des pays de l'OCDE au second trimestre 2020.

Selon des estimations de l'Organisation publiées ce mercredi, l'indice de la croissance économique est en net recul dans tous les pays membres, mais certains ont été plus affectés que d'autres par les conséquences de la pandémie.

Ainsi le Royaume-Uni apparaît le plus durement touché. Son Produit Intérieur Brut aurait reculé de plus de 20% entre avril et juin 2020. "En France, où le confinement a été particulièrement strict, le recul est de 13,8%, après une baisse de 5,9% au trimestre précédent" rappelle l'OCDE.

En Italie, la baisse est estimée autour de 12%, proche de la moyenne des pays de l'Union européenne. Viennent ensuite l'Allemagne et les Etats-Unis, où la contraction de l'économie s'établit autour de 9,5%.

Si ces chiffres restent provisoires, il s'agit en tous cas de la plus forte baisse jamais enregistrée pour la zone OCDE. Elle est "nettement supérieure aux -2,3% enregistrés au premier trimestre de 2009, au plus fort de la crise financière", souligne l'organisation.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Iran : l'auteur d'un hymne protestataire condamné à plus de trois ans de prison

Ukraine : accord de sécurité avec les Pays-Bas, frappes russes sur plusieurs régions

Les États-Unis vont commencer à larguer de l'aide humanitaire d'urgence sur Gaza