EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Avec la pandémie, l'explosion du virtuel (et des ventes d'ordinateur)

Avec la pandémie, l'explosion du virtuel (et des ventes d'ordinateur)
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

C'est l'un des effets secondaires de la pandémie de Covid-19. Les ventes d'ordinateurs ont explosé. De plus 13% exactement, pour les laptops, les tablettes et les ordinateurs de bureau.

PUBLICITÉ

C'est l'un des effets secondaires de la pandémie de Covid-19. Les ventes d'ordinateurs ont explosé. De plus 13% exactement, pour les laptops, les tablettes et les ordinateurs de bureau.

C'est le Chinois Lenovo qui s'en sort le mieux, avec près de 25% de parts de marché, suivi de près par l'Américain HP, dans un top cinq refermé par le Taïwanais Acer.

Les mesures de confinement ont favorisé une explosion des technologies dans la vie quotidienne.

Ryan Reith, de l'International Data Center : "Le premier trimestre de 2020 a été vraiment le point le plus bas car le monde était bloqué et la chaîne d'approvisionnement était vraiment affectée. Au fur et à mesure que nous sommes passés de mars à décembre, nous avons constaté une dynamique qui s’est accélérée ».

Les consommateurs, auparavant engagés dans une course à la mobilité, ont du, confinement oblige, revoir leurs priorités.

"La pandémie a clairement été négative pour l'environnement humain dans son ensemble, cela ne fait aucun doute, mais lorsque l'on regarde de plus prêt, je considère que la technologie grand public a bénéficié du confinement des personnes. En juin de l'année dernière, nous pensions que les consommateurs allaient limiter leurs dépenses en raison de l'incertitude globale d'un point de vue économique. Ce que nous avons vu était très opposé".

Les particuliers, les entreprises, les écoles ont investi cette année dans des moyens pour rester en contact. Et l'arrivée de Joe Biden pourrait renouer le contact avec la Chine.

Ryan Reith conclut : "Je pense que ces deux pays ont besoin de l'autre pour les progrès technologiques. Il se passe des choses incroyables. Avec les taxes douanières, tout le monde n'est pas gagant, et certainement pas les consommateurs et beaucoup de ces entreprises qui essaient d'y travailler."

Dans son édition virtuelle 2021, l'Electronic Consumer Show de Las Vegas reflète bien cette année cette nouvelle omniprésence du virtuel et du distanciel.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques