EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

France, Italie : les stations de ski désespérément fermées

France, Italie : les stations de ski désespérément fermées
Tous droits réservés MARCO BERTORELLO/AFP or licensors
Tous droits réservés MARCO BERTORELLO/AFP or licensors
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pas de réouverture en vue pour les stations de ski en France et en Italie. Les professionnels de la montagne redoutent le spectre d'une saison blanche, synonyme de catastrophe économique.

PUBLICITÉ

Pas de réouverture en vue pour les stations de ski en France et en Italie. Les professionnels de la montagne redoutent le spectre d'une saison blanche, synonyme de catastrophe économique.

Sale temps pour les stations de ski en France. La perspective d'une réouverture des remontées mécaniques s'éloigne en raison de la persistance des mauvais chiffres de l'épidémie de Covid-19.

Jusqu'à présent, les autorités avaient fixé au 1er février la date possible de redémarrage des activités.

Ce mercredi, le porte-parole du gouvernement a douché les espoirs de tous les professionnels de la montagne.

Actuellement, la situation est fragile, j'ai déjà eu l'occasion de le dire. Dans ces conditions, un certain nombre de nos voisins, je pense notamment à l'Allemagne et l'Italie ont annoncé qu'ils maintenaient la fermeture des stations de ski au moins jusqu'au 15 février.
Gabriel Attal
Porte-parole du gouvernement français

Question : **comment sauver une saison déjà catastrophique ?**Après la fermeture durant les vacances de Noël, tous craignent désormais de devoir faire une croix sur les vacances d'hiver, qui s'étalent entre février et mars.

"On est doublement perdant"

Même inquiétude en Italie, comme l'explique ce moniteur de Sagna Longa, une station près de Sestrières.

Si l'on s'en tient aux décrets officiels, on est censé être ouverts, mais sans que les touristes ne puissent profiter des équipements de ski alpin.
Donc en fait, les stations sont ouvertes mais vides !
Et le problème, c'est que - comme on est ouvert, on ne reçoit aucune aide du gouvernement. Et comme il y a personne, on est doublement perdant !
Denis Zaccaria
moniteur de ski

Ce que déplorent les professionnels de la montagne en France et en Italie, c'est qu'ailleurs en Europe les stations de ski restent ouvertes. C'est le cas par exemple en Suisse, en Autriche et en Espagne.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le choc des élections françaises entraîne une baisse de l'euro après la victoire de la gauche

Le boom de l'IA fait de Nvidia la première capitalisation boursière mondiale

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques