En quoi consiste l'assistance macrofinancière de l'UE à ses pays voisins ?

En partenariat avec The European Commission
Real Economy
Real Economy Tous droits réservés euronews
Par Naomi Lloyd
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

À l'heure où la Commission européenne délivre des prêts d'urgence à dix de ses pays voisins pour les aider face au Covid-19, nous voyons en quoi consiste cette assistance et quelles en sont les contreparties.

L'assistance macrofinancière (AMF) est une forme d'aide financière délivrée par l'Union européenne à ses pays voisins partenaires. Elle est généralement versée à la banque centrale du pays destinataire et utilisé par son gouvernement pour stabiliser les finances publiques. 

Elle prend généralement la forme de prêts à moyen et long terme, parfois, de subventions ou d'une combinaison des deux. Les prêts sont délivrés à des conditions très favorables et à de faibles taux d'intérêt.

En réponse à la pandémie de Covid-19, la Commission européenne a décidé d'accorder 3 milliards d'euros d'assistance d'urgence à dix de ses pays voisins pour aider à atténuer les répercussions économiques de la pandémie.

À qui cette assistance est-elle destinée ?

L'assistance macrofinancière est destinée aux pays qui sont géographiquement, économiquement et politiquement proches de l'Union européenne. Cela inclut des nations qui sont candidates à l'adhésion à l'UE, celles qui sont candidates potentielles à cette adhésion et celles qui sont aux frontières de l'UE et concernés par la politique européenne de voisinage.

Quelles conditions les pays doivent-ils remplir ?

Pour recevoir un financement dans le cadre de cette assistance macrofinancière, les pays doivent s'engager à respecter différentes conditions. Ils doivent notamment avoir signé un programme de financement avec le Fonds monétaire international (FMI).

De plus, ils doivent remplir des conditions en matière de respect des droits de l'homme, mettre en œuvre des réformes démocratiques, économiques et en matière de gouvernance et lutter énergiquement contre la corruption.

Journaliste • Naomi Lloyd

Partager cet article

À découvrir également

"L'UE défend ses intérêts" en accordant des prêts à ses pays voisins face au Covid-19