EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Retour du Salon mondial du mobile de Barcelone dans un format réduit, un moindre mal pour l'économie

Le salon mondial du mobile de Barcelone en 2020 avait été annulé
Le salon mondial du mobile de Barcelone en 2020 avait été annulé Tous droits réservés Emilio Morenatti/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Emilio Morenatti/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Julien Pavy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Annulé l'an passé, puis reporté cette année de mars à juin, le Salon mondial du mobile de Barcelone va enfin pouvoir reprendre ses droits dès ce lundi.

PUBLICITÉ

Annulé l'an passé, puis reporté cette année de mars à juin, le Salon mondial du mobile de Barcelone (MWC) va enfin pouvoir reprendre ses droits dès ce lundi.

Un tiers de la fréquentation habituelle

En raison de la crise sanitaire, les organisateurs ont fait le choix d'un format réduit : 35 000 visiteurs physiques sont attendus pendant quatre jours dans les halls du centre des expositions, soit un tiers de la fréquentation habituelle.

Cela signifie par conséquent moins d'activité pour l'économie locale qui profite chaque année du salon. Pour Jaume Collboni, le maire adjoint de Barcelone, c'était la meilleure solution :

"Je pense que les propriétaires d'hôtels, de restaurants, les chauffeurs de taxi, tous ceux à qui nous pensons lorsque nous prenons des décisions aussi importantes comme celle de maintenir cette édition du salon du mobile, doivent comprendre que l'annulation aurait eu des conséquences bien pires pour l'économie."

L'annulation aurait eu des conséquences bien pires pour l'économie.
Jaume Collboni
maire adjoint de Barcelone

473 millions d'euros de revenus perdus en 2020

L'an passé, selon les estimations des autorités, le salon aurait pu générer pour l'économie locale près de 473 millions d'euros de revenus et 14 000 emplois à temps partiel.

Dans cet hôtel de Barcelone, le gérant Friedrich von Schonburg ne se fait guère d'illusion pour cette année et se projette plutôt vers le futur : _"Je pense que le salon de 2022 ne sera pas aussi chargé que celui de 2019, mais qu'il s'en rapprochera. Et je suis sûr qu'en 2023, nous serons encore plus occupés qu'en 2019. "
_

Je suis sûr qu'en 2023, nous serons encore plus occupés qu'en 2019.
Gérant d'hôtel

Ce salon du mobile intervient dans un contexte épidémique favorable en Espagne avec en moyenne 4 000 nouveaux cas de Covid-19 sur une semaine. L'obligation du port du masque en extérieur a été levée ce samedi

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pékin critique l'augmentation des droits de douane pour ses véhicules électriques

Arrêt des livraisons de gaz : le géant allemand Uniper pourra réclamer des milliards à Gazprom

Élections européennes : la poussée de l'extrême droite va-t-elle peser sur les énergies renouvelables ?