DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Restrictions allégées ou renforcées : tour d'horizon de la situation sanitaire en Europe

Par Euronews avec AFP, Reuters
euronews_icons_loading
Restrictions allégées ou renforcées : tour d'horizon de la situation sanitaire en Europe
Tous droits réservés  Manu Fernandez/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Restrictions, variant Delta, vaccination... Le point sur la pandémie, pays par pays.

Royaume-Uni : feu vert sur les îles

Les vacanciers britanniques vont pouvoir se rendre cet été à Malte, Madère, aux Baléares ou à La Barbade sans avoir à observer une période de quarantaine à leur retour. Londres a décidé de placer ces destinations très prisées des vacanciers sur sa liste verte des "voyages sûrs". Pour se rendre sur ces plages, les touristes devront toutefois présenter un récent test Covid négatif ou être complètement vaccinés.

Espagne : bas les masques

En Espagne, le masque en extérieur n'est plus obligatoire dès ce samedi, mais il faut toujours en avoir un à porter de main, a précisé le gouvernement. Les promeneurs peuvent avoir le visage découvert à condition de pouvoir maintenir une distance d'1,50 mètre avec les autres. Autrement dit, il faut remettre le masque sur des points de rassemblement comme les marchés.

Portugal : le "Delta" plane

Au Portugal, près de deux mois après l'allègement des restrictions, la région de Lisbonne est en train de faire marche arrière, alors que le variant Delta, très contagieux, représente environ 7 nouvelles infections sur 10. En tout, 1 500 nouveaux cas de Covid ont été recensés jeudi, un record depuis février.

"Le Portugal est à ce stade clairement dans la zone rouge, a insisté Mariana Vieira da Silva, ministre de la Présidence portugaise.

Mais ce variant ne préoccupe pas seulement le gouvernement portugais. Selon des experts, il pourrait représenter près de 90 % des nouveaux cas de contagion d'ici fin août en Europe.

Russie : la vaccination au ralenti

Enfin, la situation épidémique continue de se détériorer en Russie qui a enregistré jeudi plus de 20 000 nouveaux cas et 568 décès supplémentaires en 24 heures, un record depuis janvier.

Les autorités s'efforcent de convaincre les Russes à se faire vacciner. Environ 14 % de la population seulement a reçu à ce stade une dose de vaccin.