L'économie européenne se redresse malgré la reprise de l'épidémie

L'économie européenne se redresse malgré la reprise de l'épidémie
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved
Par Laurence Alexandrowicz
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Bruxelles révise ses prévisions de croissance à la hausse. L'économie européenne se redresse malgré la reprise de l'épidémie.

PUBLICITÉ

L'économie européenne s'est bien redressée après la récession provoquée par la crise covid. La Commission européenne a relevé ses prévisions de croissance pour l'année pour les 19 pays utilisant l'euro, pour 2021 à 5%, tout en abaissant son pronostic pour 2022 à 4,3%, contre respectivement 4,8% et 4,5% attendus jusqu'ici.

Ces perspectives dépendent fortement de deux facteurs : l'évolution de la pandémie de COVID-19 et le rythme auquel l'offre s'ajuste au redressement rapide de la demande après la réouverture de l'économie.

 Le Commissaire européen à l'économie a cité la flambée des prix de l'énergie, la hausse de l'inflation, l'augmentation récente des infections au covid-19 et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement qui pèsent sur de nombreuses industries.

"Le fort rebond de l'économie s'est accompagné d'une reprise de l'inflation dépassant les attentes, a déclaré Paolo Gentiloni, commissaire européen à l'économie. L'inflation annuelle dans la zone euro a atteint 4,1 % en octobre. Cette hausse rapide reflète des effets de base importants, des augmentations des prix de l'énergie et des perturbations de l'approvisionnement."

 L'exécutif européen s'attend à ce que la hausse des prix de l'énergie se tasse l'an prochain.

Parmi les bonnes nouvelles, la France connait un redressement particulièrement fort et Bruxelles table sur une poursuite du recul du chômage en Europe l'an prochain.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'OCDE prévoit une croissance stable des économies mondiales pour 2024 et 2025

Le cloud : stockage dématérialisé, mais impact environnemental bien réel

Les dépenses militaires européennes sont-elles suffisantes face à la menace russe ?