L'Europe et la Chine à la recherche de nouvelles routes commerciales

La crise actuelle oblige l'Union européenne et l'Asie à chercher d'autres chaînes d'approvisionnement.
La crise actuelle oblige l'Union européenne et l'Asie à chercher d'autres chaînes d'approvisionnement. Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Probst/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La crise actuelle oblige l'Union européenne et l'Asie à chercher d'autres chaînes d'approvisionnement. Le Corridor du Milieu, qui passe par l'Asie centrale pourrait devenir une route commerciale indispensable.

PUBLICITÉ

Malgré les efforts des gouvernements européens et de la Banque centrale européenne, l'inflation persiste. Aux coûts élevés de l’énergie s’ajoutent les multiples crises géopolitiques qui jouent également un rôle clé : les guerres en Ukraine et à Gaza, les attaques des Houthis en mer Rouge et les tensions entre les États-Unis et la Chine.

"Toutes les crises, chacune à sa manière, affectent les routes commerciales mondiales. En fin de compte, cela se traduit par une augmentation des coûts : une augmentation des coûts de transport, de sécurité et de communication" déclare Dimitrios Rallis, Secrétaire général adjoint du Secrétariat de coopération économique de la mer Noire.

Les corridors de transport de l’Asie vers l’Europe et les chaînes d’approvisionnement des produits consommés par les Européens ont été perturbés, entraînant une augmentation significative des coûts finaux.

Angelos Vlachos, PDG du Port de Kavala SA, affirme : "je vais vous donner un exemple : au cours du dernier trimestre, le coût du transport des conteneurs a augmenté jusqu'à 100 %."

Afin de garantir des marchandises en quantité suffisante pour les clients européens, il est nécessaire de développer de nouveaux corridors de transport entre l'Asie et l'Europe, selon les experts du 5e Forum des Balkans et de la mer Noire au port du Pirée. Aujourd’hui, le Corridor du Milieu qui relie la Chine à l’Europe en passant par l’Asie centrale et la région de la mer Noire est la route privilégiée.

"Les gens réfléchissent à des corridors alternatifs entre l’Europe et l’Asie de l’Est. Il existe trois alternatives possibles. La mer Noire peut être le corridor central qui dépendra en partie du port du Pirée et qui s'étendra également vers le nord, vers la Hongrie et l'Europe centrale" explique Renwei HUANG, directeur général exécutif de l'Institut Fudan pour la Ceinture et la Route et la gouvernance mondiale.

L'Union européenne et la Chine ont exprimé leur volonté commune de développer le Corridor du Milieu afin de relever les défis géopolitiques actuels et renforcer la sécurité des chaînes d'approvisionnement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Proche-Orient et commerce, à l’agenda du sommet entre l'UE et les Etats-Unis

Diplomatie et commerce entre l’Union européenne et l’Amérique latine

Commerce : l'UE et la Nouvelle-Zélande ont signé leur accord de libre-échange