EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

''Chicuarotes'', une jeunesse consumée

''Chicuarotes'', une jeunesse consumée
Tous droits réservés 
Par Anne-Lise Fantino
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Gael Garcia Bernal a présenté son deuxième film à Cannes, hors compétition.

PUBLICITÉ

Gael Garcia Bernal revient derrière la caméra : l'acteur et réalisateur a présenté "Chicuarotes", son deuxième long-métrage, à Cannes.

Une immersion dans la société mexicaine, à travers le quotidien de deux adolescents qui sombrent dans le crime pour tenter d'échapper à la pauvreté. Le récit d'une génération meurtrie par le désespoir.

"Ce qui est frappant ici, c'est que l'univers dans lequel ils vivent dans le film est très éloigné de moi", explique Gael Garcia Bernal, "il est complètement à l'opposé du monde dans lequel j'ai grandi. J'ai eu une famille très aimante, contrairement à ces enfants. Et je ne comprends pas comment on peut se construire dans ces conditions. On a envie de savoir ce que ces personnages vont devenir en grandissant dans cet environnement, et comment ils sont le fruit du cycle de violences qu'ils subissent".

Gael Garcia Bernal a commencé à écrire le scénario de ce film il y a près de dix ans. Le film a été projeté hors compétition sur la Croisette, et doit sortir sur grand écran au Mexique d'ici fin juin.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Découvrez les 10 films européens qui ont marqué 2023

Les 5 meilleurs films européens de l'année selon l'Académie du cinéma européen

Wim Wenders, Prix Lumière 2023 à Lyon, "la source du cinéma"