Ethan Hawke interprète Nikola Tesla, un génie européen oublié

Ethan Hawke interprète Nikola Tesla, un génie européen oublié
Tous droits réservés Cara Howe/AP
Par Frédéric Ponsard
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

On connaît le nom de Tesla grâce à Elon Musk. C'est aujourd'hui un biopic flamboyant qui revient sur l'histoire d'un serbe de Croatie qui a révolutionné l'histoire des sciences...

Tesla : tout le monde connaît la voiture électrique mis au point par Elon Musk, mais savez vous que derrière ce nom se cache en fait Nikola Tesla, un Serbe de Croatie comme il aimait se définir, considéré comme l'un des plus grands scientifiques.

PUBLICITÉ

Un génie créatif, né en 1856, à qui l'on doit notamment le transport et la distribution de l'électricité, c'est l'inventeur du courant alternatif.

C'est aujourd'hui un biopic avec Ethan Hawke dans le rôle de Nikola Tesla.

"Une partie de ma vie d'acteur est d'avoir l'occasion soit de rendre visite à de grands écrivains, soit de rendre visite à de personnes célèbres et d'apprendre de leur vie. Et j'ai trouvé cela très enrichissant. il y a quelque chose dans ces vies bien vécues et les inviter dans votre psyché".
Ethan Hawke, acteur

Après des études en Hongrie et à Prague, il se fait embaucher à Paris par Thomas Edison, qui le convainc de partir aux Etats-unis en 1884 où ils vont collaborer sur de nombreuses inventions. Mais aussi s'affronter sur leurs découvertes.

C'est Kyle MacLachlan, l'alter ego de David Lynch (Twin Peaks, Blue Velvet...) qui interprète Edison.

"La chose à laquelle je pense le plus - et je pense à David Lynch, maintenant - c'est l'engagement absolu dans le processus artistique, en particulier dans le cas de David. Vous savez, si l'on travaille sur un personnage ou si l'on a un rôle à jouer, on est forcément très engagé".
Kyle MacLachlan, acteur :

Tesla est l'histoire d'un émigré européen qui a conquis l'Amérique et changé notre vie, mais qui a fini dans l'oubli et la pauvreté en 1943.

Le film est sorti en salles en Allemagne et en Lituanie, et sort en VOD aux Etats-Unis, en attendant la réouverture totale des salles de cinéma.

Journaliste • Frédéric Ponsard

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Découvrez les 10 films européens qui ont marqué 2023

Les 5 meilleurs films européens de l'année selon l'Académie du cinéma européen

Wim Wenders, Prix Lumière 2023 à Lyon, "la source du cinéma"