PUBLICITÉ

Cindy Sherman, l'anti-top model, en rétrospective à la Fondation Louis Vuitton

Cindy Sherman, l'anti-top model, en rétrospective à la Fondation Louis Vuitton
Tous droits réservés AFP
Tous droits réservés AFP
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Cindy Sherman est accueillie par la fondation Louis Vuitton pour une grande rétrospective.

PUBLICITÉ

C'est une des artistes numériques les plus importantes de ces trente dernières années. Cindy Sherman est accueillie par la fondation Louis Vuitton pour une grande rétrospective, la première à Paris depuis 2006. La photographe américaine interroge depuis les années 70 les questions de l'identité, du genre, de la beauté et de son histoire plastique.

Suzanne Pagé, Directrice artistique de la Fondation Vuitton : "Il y a quand même des thématiques qui sont au coeur de son travail. Tous les archétypes de la féminité tels qu'ils sont voulus pas les hommes au fond. Et donc les femmes sont déguisées en femmes. Il y a un flottement identitaire et ce que l'on appelle la fluidité des genres... Tout ça est au coeur de la société aujourd'hui."

Cindy Sherman, comme un "anti top-model", joue souvent la transgression et l'auto-transformation. Ses autoportraits, prédominants dans son oeuvre, résonnent plus que jamais à l'heure des réseaux sociaux dominants. 

View this post on Instagram

When you’ve been too social

A post shared by cindy sherman (@cindysherman) on

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

District culturel de Saadiyat : l'un des plus grands centres culturels prêt pour 2025

Art Paris 2024 : La diversité de la scène artistique française et ses jeunes talents à l'honneur

Andrey Gugnin remporte le premier prix de 150 000 € au concours international Classic Piano 2024