This content is not available in your region

La Biennale d'art contemporain s'ouvre à Lyon avec des artistes venus du monde entier

euronews_icons_loading
Mali Arun
Mali Arun   -   Tous droits réservés  Frédéric Ponsard, euronews
Par Frédéric Ponsard

La Biennale d'art contemporain de Lyon vient de s'ouvrir, rendez-vous culturel incontournable en Europe.

L'inauguration a eu lieu dans des anciennes usines d'électro-ménager Fagor-Brandt, fleuron de l'industrie ouvrière lyonnaise, aujourd'hui en friche.

Avec cette année une Biennale sous le signe de la fragilité, "A Manifesto of Fragility", un thème éminemment contemporain pour le duo de commissaires de cette édition, Till Fellrath et Sam Bardaouil

"La fragilité est vraiment un sujet qui est dans l'esprit de tout le monde en ce moment, et en fait, lorsque nous avons été désignés pour être les commissaires de cette édition de cette Biennale, quelques semaines plus tard, la pandemie du Corona a commencé et toutes les frontières se sont fermées. Nous n'étions donc même pas en mesure de revenir physiquement à Lyon. C'est donc dans ce contexte que nous avons commencé à parler aux artistes et que nous avons réalisé très rapidement qu'il y a cette menace qui nous relie tous en ce moment.
Till Fellrath
co-commissaire

L'une des installations les plus impressionnantes a été réalisé par l'artiste belge Hans Op de Beeck, We Were the Last to Stay, "Nous sommes les derniers à rester", une ville entière reconstituée, en version post-apocalyptique.

Ici, le futur, le présent et le passé se croise volontairement...

"Notre intention était de créer cette confrontation entre des partenaires inattendus ; les artistes ont toujours été contemporains de leurs temps, les artistes essaient toujours de réfléchir au moment présent et de créer des oeuvres qui parlent de leur époque, et de certains sujets. Et ces moulages sont la representation de cette histoire, et en même temps, les amener dans cet espace parle aussi de la continuité de l'art."
Sam Bardaouil
co-commissaire

De nombreux musées de la ville, archéologiques, religieux ou d'histoire naturelle ou dédié à la Renaissance sont associés à la Biennale et permettent de découvrir le patrimoine de Lyon, à travers les expositions contemporaines.

88 artistes venus de 39 pays sont à découvrir à Lyon jusqu'au 31 décembre.

Journaliste • Frédéric Ponsard