Entre golf et moto, la nouvelle vie de Pierre, expatrié français à l'île Maurice

Entre golf et moto, la nouvelle vie de Pierre, expatrié français à l'île Maurice
Tous droits réservés  euronews
Par Gorkem Sifael

Pierre est un Français expatrié vivant à l'île Maurice. Il a découvert la partie sud de l'île lors d'un séjour avec sa femme, dans un hôtel connu pour son terrain de golf. Séduit par la destination, le couple a acquis une maison sur place peu de temps après. "Dans un premier temps, nos enfants disaient que l'île Maurice est trop loin de la France, mais aujourd'hui, ils adorent nous rendre visite," confie Pierre. "La famille est un peu dispersée [dans toute la France], alors ici, c'est notre point de ralliement," poursuit-il. 

Un échange autour de la pêche

"La journée idéale, c'est partager des moments, même très simples : je vais à la pêche, mais je ne suis pas pêcheur, je ne sais pas pêcher, c'est pour partager un bon moment avec le pêcheur," explique Pierre. "Les Mauriciens aiment bien vous montrer, vous faire découvrir, ils sont généreux, ils aiment faire plaisir et je trouve cela tellement contagieux parce qu'en fait, on a envie de rendre ce qu'ils nous apportent comme plaisir, c'est un échange," souligne-t-il.

"Le soir, lors d'une sortie de pêche, on se pose et personne ne parle sur le bateau, on sent la pression qui retombe," fait-il remarquer. "Il n'y a pas ce besoin systématique de parler et cela n'empêche pas qu'on peut être très bien comme cela aussi," affirme-t-il avant d'ajouter : "Même sans échanger des paroles, il y a un partage, ce sont des moments agréables."

Euronews
Pierre apprécie les échanges qu'il peut avoir avec les pêcheurs locauxEuronews

La camaraderie de la moto

Pierre est membre du H.O.G Mauritius Island Chapter où il côtoie d'autres propriétaires de Harley-Davidson. Ils organisent fréquemment, des rencontres et partent ensemble explorer l'île. "Visiter Maurice sur un deux-roues, ce n'est pas comme en voiture, on a un autre ressenti, on voit d'autres choses," indique-t-il.

Comme lors de ses sorties de pêche, la camaraderie est ce que Pierre apprécie le plus sur sa moto. "Quand on se croise [entre motards], il y a de grands sourires sur les visages, le bruit de la moto, la vibration des Harley, c'est le plaisir de rouler ensemble," résume-t-il.

"Quand je suis venu à Maurice, j'ai eu l'impression de commencer une nouvelle vie," conclut-il.