PUBLICITÉ

Des archéologues découvrent une chambre d'esclave dans une ancienne villa romaine près de Pompéi

La découverte d'une villa à Civita Giuliana met en lumière le statut inférieur des esclaves dans le monde antique
La découverte d'une villa à Civita Giuliana met en lumière le statut inférieur des esclaves dans le monde antique Tous droits réservés Credit: Italian Culture Ministry/EPA
Tous droits réservés Credit: Italian Culture Ministry/EPA
Par Theo FarrantAFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

La découverte révèle la dure réalité de la vie de ceux qui vivaient dans les échelons inférieurs de la société à l'époque romaine.

PUBLICITÉ

Une petite chambre à coucher, probablement utilisée par des esclaves il y a près de 2 000 ans, a été mise au jour dans une villa romaine près de Pompéi.

La chambre se trouve dans la villa Civita Giuliana, située à environ 600 mètres au nord des murs de Pompéi.

À l'intérieur de la pièce, il y avait deux lits, dont un seul était équipé d'un matelas. En outre, deux petites armoires étaient présentes, ainsi qu'un ensemble d'urnes et de récipients en céramique, dans lesquels ont été découverts les restes de deux souris et d'un rat.

"Ces détails soulignent une fois de plus les conditions de précarité et de manque d'hygiène dans lesquelles vivaient les couches inférieures de la société à cette époque", a déclaré le ministère de la Culture dans son communiqué. Notamment, aucune trace de grilles, de serrures ou de chaînes pour enfermer les occupants de la pièce n'a été trouvée.

Credit: AFP
Récipient en céramique découvert dans l'habitation des esclaves près de PompéiCredit: AFP

Le mobilier a été reconstitué grâce à une technique de moulage unique que l'on trouve exclusivement dans les environs de Pompéi.

En raison de l'éruption de 79 après J.-C., les objets ont été enveloppés par le nuage pyroclastique et se sont ensuite transformés en terre solide. En se décomposant au fil du temps, la matière organique a créé des espaces vides dans la terre - des empreintes qui, une fois remplies de plâtre, dévoilent leurs formes originales.

"La possibilité de faire des moulages, c'est-à-dire de remplir de plâtre les vides laissés dans la cinérite de la couche de cendres de l'éruption du Vésuve, a permis ici d'obtenir presque une photographie d'une pièce très probablement habitée par des serviteurs, des esclaves", explique Gabriel Zuchtriegel, le directeur du Parc archéologique de Pompéi.

La villa Civita Giuliana a fait l'objet de fouilles entre 1907 et 1908.

D'autres travaux ont eu lieu en 2017 après que les autorités chargées de l'application de la loi ont eu connaissance de fouilles non autorisées et de pillages sur le site.

Regardez la vidéo ci-dessus pour découvrir de plus près l'intérieur de l'ancien quartier des esclaves.

Video editor • Theo Farrant

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Un lit romain en kit vieux de 2 000 ans découvert dans le centre de Londres

Une mosaïque quasiment intacte datant de l'époque romaine dévoilée en Syrie

La poétesse roumaine Ana Blandiana remporte le prix Princesse des Asturies de littérature 2023