EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Mostra de Venise : Woody Allen revient sur grand écran avec un film 100% français

Le réalisateur de 87 ans a remporté quatre oscars et signé 50 films au cour de sa carrière.
Le réalisateur de 87 ans a remporté quatre oscars et signé 50 films au cour de sa carrière. Tous droits réservés Vianney Le Caer/Invision
Tous droits réservés Vianney Le Caer/Invision
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Woody Allen revient sur le grand écran avec un film 100% français, intitulé "Coup de chance". Le film sort en salles le 27 septembre en France.

PUBLICITÉ

En présentant à la Mostra de Venise "Coup de Chance", son 50e film et le premier en français, Woody Allen accomplit un rêve de jeunesse, "devenir un cinéaste européen", et fait un pied de nez à l'industrie américaine qui l'a rejeté.

Le réalisateur de 87 ans est un maître de la comédie et de la satire sociale, multi-récompensé, qui a vu la quasi-totalité de la profession lui tourner le dos aux Etats-Unis après des accusations d'agression sexuelle lancées par Dylan Farrow, qu'il a adoptée, enfant, avec son ex-femme Mia Farrow.

Contrairement à Roman Polanski, dont le dernier film a été présenté également à Venise en son absence et qui fuit depuis 40 ans la justice américaine, après une condamnation pour des relations sexuelles illégales avec une mineure, Woody Allen n'est pas inquiété ni poursuivi par les tribunaux. Et aucune enquête pour agression sexuelle le concernant n'a abouti.

Le réalisateur d'"Annie Hall" et "Match Point" n'en vit pas moins depuis plusieurs années en marge du 7e art, ne tourne quasiment plus aux Etats-Unis, et est devenu pour certains l'un des symboles des violences sexuelles. En salles, le succès n'est plus au rendez-vous.

Son arrivée lundi à Venise, pour présenter, hors compétition, "Coup de Chance", sonne donc comme une revanche. Il a expliqué en conférence de presse se sentir comme "un véritable cinéaste européen", en faisant ce film, à l'instar de ses modèles, Truffaut, Godard ou Fellini.

Interrogé sur la possibilité de tourner à nouveau dans sa ville, cette figure new-yorkaise a préféré ironiser : "Si des types sortent de l'ombre et disent ok, on va financer votre film (...) Si des gens sont assez fous" pour ça, "alors je ferai un film à New York !".

Langage du corps

Avec ses airs de comédie française dans laquelle transparaît la patte de Woody Allen, "Coup de Chance" est une variation teintée de thriller sur l'amour et le hasard, dans les beaux quartiers de Paris. Le film s'inscrit dans la veine de "Match Point".

Ce n'est pas le premier Woody Allen à se dérouler à Paris, où il avait déjà tourné par exemple "Minuit à Paris", avec un casting français et anglo-saxon.

Mais c'est le premier à être tourné entièrement en français avec des acteurs tricolores. Melvil Poupaud et Lou de Laâge incarnent un couple très bourgeois. Elle va retrouver un ami de jeunesse (Niels Schneider), mais les choses vont déraper lorsque sa mère (Valérie Lemercier) va se douter de leur liaison.

Tourner en français n'a pas été difficile, a assuré Woody Allen, expliquant que les acteurs pouvaient s'adresser à lui en anglais. Quant à les diriger, "rien qu'avec le langage du corps et les émotions des acteurs, je peux me rendre compte s'ils sont juste ou non", a-t-il assuré. Le film sort le 27 septembre en France.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Coup de Chance", Woody Allen signe son premier film en français !

La Mostra de Venise couronne un Frankenstein au féminin avec Emma Stone

Les meilleures choses à faire et à voir (ou à écouter) en Europe cette semaine