EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Elle prend soin méticuleusement du David de Michel-Ange

David, 1/10/21
David, 1/10/21 Tous droits réservés Kamran Jebreili/Copyright 2021 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Kamran Jebreili/Copyright 2021 The AP. All rights reserved.
Par Luca Palamara
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Tous les deux mois, une journée est consacrée à l'entretien de la célèbre statue

PUBLICITÉ

Cela fait 150 ans que c'est sa maison, et le propriétaire mondialement célèbre et traité avec soin et respect. Comme il se doit. L'imposante statue de marbre de David, que Michel-Ange a sculptée au début des années 1500, avait été laissée à l'extérieur pendant des siècles, avant de s'abriter des intempéries à la Galleria dell'Accademia de Florence, une maison qui a été spécialement construite pour lui.

 La statue de plus de cinq mètres de haut du petit berger qui a vaincu le géant Goliath et est devenu le roi des Juifs est l'une des sculptures les plus connues au monde. Sa préservation est précise et régulière. Le musée ferme une journée tous les deux mois, et David est dépoussiéré et surveillé attentivement.

"On s'attache et on apprend à connaître l'œuvre d'art, explique la restauratrice Eleonora Pucci,on la voit changer, on la surveille et on vérifie que tout va bien, comme on le ferait avec une personne réelle, un être cher."

Le propriétaire ne semble pas être dérangé par les centaines de personnes qui lui rendent visite chaque jour. Cependant, ceux qui le connaissent bien savent que ce n'est pas vrai.

"Je me demande vraiment ce qu'il peut penser de ce qu'il voit autour de lui chaque jour, des gens qui viennent ici pour le voir et s'ils le comprennent réellement, s'ils le connaissent bien, s'ils comprennent dans quel endroit ils se trouvent."

Pendant encore deux mois, avant le prochain dépoussiérage, David continuera d'accueillir patiemment les visiteurs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A Florence, la salle secrète de Michel-Ange ouverte au public

Direction les Dolomites, pour découvrir 8 artistes à ne pas manquer à la Biennale Gherdëina

Ours polaires, dragons de lave et l'amour d'en haut : les finalistes saisissants des Drone Photo Awards 2024