Le chaos climatique est en train de réveiller le géant endormi qu'est l'Antarticque

A droite, le secrétaire général de Lonu, Antono Guterres, sur la banquise en Antarctique, 24 novembre 2023
A droite, le secrétaire général de Lonu, Antono Guterres, sur la banquise en Antarctique, 24 novembre 2023 Tous droits réservés AFP PHOTO / CHILE'S PRESIDENCY
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

"L'Antarctique a été surnommé le géant endormi. Et le chaos climatique est en train de le réveiller. La banquise de l'Antarctique n'a jamais été aussi basse".

PUBLICITÉ

A une semaine de l'ouverture de la COP 28 à Dubaï, le secrétaire général de l'ONU, António Guterres s'est rendu Antarctique, où il a vu de ses propres yeux la fonte rapide du pôle Sud : 

"L'Antarctique a été surnommé le géant endormi. Et le chaos climatique est en train de le réveiller. La banquise de l'Antarctique n'a jamais été aussi basse".

Il a appelé à prendre des mesures énergiques la semaine prochaine à Dubaï. 

La COP 28 est une occasion pour les nations de "décider de l'abandon progressif des combustibles fossiles dans un délai adéquat" pour empêcher notre planète de se réchauffer au-delà de 1,5 degré Celsius (2,7 degrés Fahrenheit) par rapport aux températures préindustrielles, conformément à l'Accord de Paris.

Sources additionnelles • AP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE et le Royaume-Uni soutiennent le mauvais cheval dans la course à la neutralité carbone

Royaume-Uni : restaurer la nature pour lutter contre l’angoisse climatique

Le monde a connu son mois de juin le plus chaud jamais enregistré, selon Copernicus