PUBLICITÉ

Le Botswana menace d'envoyer des troupeaux d'éléphants en Allemagne : pour quelles raisons?

Le Botswana, qui abrite la plus grande population d'éléphants au monde, a déjà fait don de 8 000 de ces animaux à l'Angola et en a offert 500 autres au Mozambique.
Le Botswana, qui abrite la plus grande population d'éléphants au monde, a déjà fait don de 8 000 de ces animaux à l'Angola et en a offert 500 autres au Mozambique. Tous droits réservés Luke Tanis
Tous droits réservés Luke Tanis
Par Rebecca Ann Hughes
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Le Botswana, qui abrite la plus grande population d'éléphants au monde, a déjà fait don de 8 000 de ces animaux à l'Angola et en a offert 500 autres au Mozambique.

PUBLICITÉ

Pour la deuxième fois cette année, le Botswana menace d'envoyer des milliers d'éléphants en Europe. En mars, ce pays d'Afrique australe a averti qu'il remplirait l'un des parcs de Londres avec ces animaux.

Aujourd'hui, le président a déclaré que son pays enverrait 20 000 éléphants en Allemagne.

Ces mises en garde résultent de tensions diplomatiques, le Royaume-Uni et l'Allemagne ayant envisagé d'imposer des limites plus strictes à l'importation de trophées de chasse, en raison des inquiétudes suscitées par le braconnage.

Pourquoi le Botswana menace-t-il d'envoyer des éléphants en Europe ?

En mars dernier, le ministre botswanais de la faune et de la flore a menacé d'envoyer 10000 éléphants à Hyde Park, à Londres, afin que le Royaume-Uni puisse "goûter à la vie à leurs côtés".

Le gouvernement britannique avait alors évoqué la possibilité d'empêcher les chasseurs de safari en provenance de son territoire d'importer leurs trophées.

L'Allemagne vient d'envisager une hypothèse similaire, ce qui a suscité une nouvelle réaction de la part de cet Etat africain.

Le Botswana affirme qu'une interdiction d'importer des trophées de chasse porterait un coup dur sur le plan économique à ses ressortissants, en faisant chuter les revenus issus des safaris.

En outre, les campagnes de conservation ont entraîné une explosion de la population d'éléphants et la chasse reste un moyen de contrôler ces populations d'animaux, selon le président Mokgweetsi Masisi, dans une interview au quotidien allemand Bild.

Pourquoi la chasse à l'éléphant est-elle légale au Botswana ?

Le Botswana a interdit la chasse au trophée en 2014, mais est revenu sur sa décision en 2019 et a commencé à délivrer des quotas de chasse annuels sous la pression des communautés locales, qui dépendent des revenus des chasseurs étrangers.

La population croissante d'éléphants a causé des ravages dans le pays, endommageant les maisons, buvant l'eau des canalisations, se nourrissant de cultures ou piétinant des individus jusqu'à la mort.

"Il est très facile d'être à Berlin et d'avoir une opinion sur les affaires du Botswana. Nous payons le prix de la préservation de ces animaux pour le monde entier", a déclaré M. Masisi à Bild.

Il a ajouté que les Allemands devraient essayer de "vivre avec les animaux, comme vous essayez de nous le dire".

Le nombre d'éléphants s'éleve aujourd'hui à environ 130 000, le Président Masisi a estimé qu'il ne s'agissait pas d'une "plaisanterie".

Le Botswana, qui abrite la plus grande population d'éléphants au monde, a déjà fait don de 8 000 animaux à l'Angola, et en a offert 500 autres au Mozambique.

"Nous aimerions offrir un tel cadeau à l'Allemagne", a déclaré M. Masisi, ajoutant qu'il "n'accepterait pas de réponse négative".

L'Allemagne est le plus grand importateur de trophées d'éléphants d'Afrique au sein de l'Union européenne, selon un rapport publié en 2021 par la Humane Society International.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Sri Lanka : des éléphants et des cerfs victimes du plastique

Dans le Limousin, la première maison de retraite... pour éléphants

Thailande : un éléphant transperce le mur d'une cuisine à la recherche de friandises