LuxLeaks le retour, le jour où Juncker prête serment

LuxLeaks le retour, le jour où Juncker prête serment
Tous droits réservés 
Par Audrey Tilve
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Visite express au pays pour Jean-Claude Juncker. L’ancien Premier ministre luxembourgeois est venu prêter serment en tant que président de la

PUBLICITÉ

Visite express au pays pour Jean-Claude Juncker. L’ancien Premier ministre luxembourgeois est venu prêter serment en tant que président de la Commission européenne devant la Cour de justice située au Grand-Duché. Mais il l’a fait quelques heures seulement après de nouvelles révélations sur les arrangements fiscaux passés entre le Luxembourg – lorsqu’il le dirigeait – et des centaines de multinationales.

Un timing là encore troublant. Les premières révélations avaient été faites quelques jours après son entrée en fonction. Il n’empêche, l’image de Jean-Claude Juncker est sérieusement écornée et beaucoup attendent de pied ferme ses initiatives contre l‘évasion fiscale, à commencer par une législation pour que les pays européens s‘échangent les informations sur les accords passés entre leurs services fiscaux et les entreprises. Un projet de directive doit être présenté par Bruxelles début 2015.

C’est ce type d’accord qui a permis à Disney, Skype, Telecom Italia et Bombardier de payer des impôts dérisoires au Luxembourg, après y avoir déplacé une bonne partie de leurs bénéfices. Avant eux, Amazon, Apple, Pepsi et bien d’autres avaient aussi été épinglés via des documents obtenus par le Consortium international des journalistes d’investigation.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des activistes du climat perturbent le trafic aérien à l'aéroport de Munich

L'assaillant du Premier ministre slovaque en détention, Robert Fico demeure dans un état grave

Huit ministres de l'Intérieur européens appellent au retour des migrants syriens dans leur pays