L’UE prête à travailler avec Vienne

L’UE prête à travailler avec Vienne
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Le président du Conseil européen affiche sa confiance à l‘égard du nouveau gouvernement autrichien. Donald Tusk a chaleureusement félicité le chancelier chrétien-démocrate, Sebastian Kurz. Malgré la participation de l’extrême droite à la coalition gouvernementale, Donald Tusk estime que Vienne jouera un “rôle constructif” au sein de l’Union. Selon le chercheur à la VUB, Dave Sinardet, le nouveau gouvernement autrichien devrait axer sa politique européenne sur les questions migratoires. “Il est clair que pour le gouvernement autrichien actuel, une position plus ferme sur l’immigration est une priorité majeure, c’est d’ailleurs ce qui lie largement les deux partis au sein de ce gouvernement”, souligne-t-il.
Contrairement à ce qui c‘était passé en l’an 2000, l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir en Autriche n’a pas provoqué de levée de boucliers au sein de l’Union européenne. Une attitude qui peut prêter à confusion selon Dave Sinardet. “Cela suggère que l’Union a des problèmes seulement avec les partis d’extrême droite dans les Etats membres quand ils tiennent un discours anti-européen et qu’elle n’a plus de problème avec l’extrême droite quand elle pro-européenne”.
Au Parlement européen le président du groupe social-démocrate tient toutefois à tirer la sonnette d’alarme. Pour Gianni Pittella des sanctions contre Vienne ne sont pas à exclure. Le chancelier autrichien fera le déplacement à Bruxelles ce mardi. Sebastian Kurz rencontrera le président du Conseil européen, Donald Tusk, et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le nouveau gouvernement autrichien investi

Guerre en Ukraine : Moscou annonce un accord avec Kyiv pour échanger 48 enfants

Le cas d’Ilaria Salis devient une question européenne