EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La Slovénie à la pointe du recyclage des déchets

En partenariat avec The European Commission
La Slovénie à la pointe du recyclage des déchets
Tous droits réservés 
Par Aurora Velez
Publié le Mis à jour
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le centre de traitement des déchets de Ljubljana est l'un des plus performants du monde. 98% de ce qui arrive sur place est transformé en de nouveaux objets, en compost ou en énergie. Ce projet soutenu par la politique européenne de cohésion bénéficie à la moitié de la population slovène.

En Slovénie, le centre de traitement des déchets de la capitale slovène Ljubljana appelé RCERO est l'un des plus grands d'Europe, mais surtout le plus moderne

Sur ce site ouvert en 2015, 170.000 tonnes d'ordures ménagères de tout type récupérées dans 58 municipalités sont transformées pour 98% d'entre eux, en nouveaux objets, compost ou biocarburant. 

D'ailleurs, grâce au biocarburant produit par la fermentation du compost, le centre est autosuffisant en termes d'énergie.

Fonds de cohésion européens

Sa construction a été financée en partie par l'Union européenne dans le cadre de sa Politique de cohésion à hauteur de 77,5 millions d'euros sur un total de 155 millions d'euros.

La création du centre a permis une prise de conscience au sein de la population d'après Edita Sabic, une étudiante slovène sensible au tri des déchets et guide sur le site.

​_"Dans un premier temps, les gens se disaient : 'Pourquoi devrait-on trier nos déchets ? Ce n'est pas à nous de le faire, on n'est pas payé pour ça, on paie déjà les services qui le font',"_ raconte la jeune femme. "Mais après un an ou deux, ils ont commencé à comprendre le concept et aujourd'hui, c'est devenu une seconde nature : quand ils sortent dans la rue et qu'ils voient des personnes qui ne trient pas, ils trouvent cela très bizarre," assure-t-elle.

​Compost gratuit

Le centre de traitement met à disposition gratuitement, du compost pour les espaces verts de la ville. Une initiative précieuse à tout point de vue d'après Tanja Karner, employée de ce service municipal.

"J'ai le sentiment de cette manière que le cycle du recyclage est complet," confie-t-elle. "Et même si on produit des déchets, on trouve le moyen de les réutiliser comme avec le compost et puis, on réduit les coûts destinés à l'entretien des espaces verts," insiste-t-elle.

Près de la moitié de la population de Slovénie - 800.000 personnes - bénéficie de ce centre de tri, un modèle en Europe.

Smart Regions | Recycling

Sources additionnelles • Version française : Stéphanie Lafourcatère

Partager cet article

À découvrir également

Vidéo 360° : les dessous de la fabrication des composites

France : un "bonus-malus" contre le plastique