La situation migratoire de Melilla

La situation migratoire de Melilla
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’enclave espagnole de Melilla est particulièrement exposée aux arrivées de migrants. Pour protéger sa frontière Madrid collabore depuis plusieurs années avec Rabat.

PUBLICITÉ

Une délégation de six députés européens s'est rendue dans l'enclave espagnole de Melilla. La ville, frontalière du Maroc, fait face à une forte pression migratoire. Il y a une semaine un migrant a perdu la vie en tentant de passer au-dessus de l'obstacle de barbelés. Pour l'eurodéputée portugaise Ana Gomes c'est une tragédie de trop. "Je me sens honteuse et triste en tant qu'Européenne parce que je pense que cela ne nous protège en rien", déplore-t-elle.

A l'instar de Ceuta, la ville de Melilla est un territoire espagnol sur le continent africain. L’Espagne travaille avec le Maroc pour surveiller cette frontière. Les deux pays ont aussi mis en œuvre depuis 2012 un accord de réadmission, qui prévoit le retour de toute personne entrée illégalement dans les deux villes. Pour l’eurodéputée socialiste cette entente est dangereuse. Les parlementaires européens présenteront leurs recommandations dans un rapport. Ana Gomes prévient déjà qu'elle souhaite défendre le principe de routes légales pour les migrants.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ces migrants se cachaient dans des matelas

La Marine marocaine tire sur un bateau de migrants et fait un mort

Des migrants africains forcent la frontière de Ceuta