Les défis de la présidence allemande de l’UE

Les défis de la présidence allemande de l’UE
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Grégoire LoryEuronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans un contexte économique et politique difficile l’Allemagne occupe à partir du 1er juillet la présidence semestrielle de l’UE.

PUBLICITÉ

La célèbre porte de Brandebourg à Berlin s'est parée des couleurs du drapeau européen pour marquer le début de la présidence allemande de l'Union européenne. L'Allemagne succède depuis mercredi à la Croatie. Pendant six mois le gouvernement allemand va mener les discussions et les débats entre les Etats membres.

Les défis sont nombreux pour la chancelière. Angela Merkel devra par exemple encadrer les négociations sur le futur partenariat avec le Royaume-Uni. "Je pousserai pour une bonne solution, mais l'Union européenne et l'Allemagne doivent aussi, devraient aussi, se préparer pour un scénario sans accord", prévient-elle.

D'autres négociations urgentes sont à l'ordre du jour. Angela Merkel devra employer toute son expérience politique pour pousser les 27 à s'entendre sur le plan de relance de l'économie lié à la crise du coronavirus. Certains espèrent un résultat dans les prochains jours lors du sommet européen. Toutefois les fractures sont encore profondes entre les capitales.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A Berlin, Emmanuel Macron fait avec Angela Merkel la promotion de leur plan d'aide post-Covid

La France et l'Allemagne proposent un plan de relance de 500 milliards d'euros pour l'UE

Espagne : les partis d'extrême droite réunis en congrès à Madrid à l'appel du parti Vox