EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

La langue irlandaise s’ancre sur la scène européenne

La langue irlandaise s’ancre sur la scène européenne
Tous droits réservés Julien Warnand/MTI/MTVA
Tous droits réservés Julien Warnand/MTI/MTVA
Par Christopher Pitchers
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Cour de justice de l’UE a tenu sa première audience en irlandais.

PUBLICITÉ

Pour les locuteurs irlandais, l’histoire est en marche. La Cour de justice de l’UE a tenu jeudi sa première audience en gaélique irlandais. C’est une question d’étiquetage des produits vétérinaires qui est à l’origine de cette procédure. En Irlande, les mentions doivent être faites dans les deux langues officielles du pays à savoir l’irlandais et l’anglais. Or cette règle n’est pas toujours scrupuleusement appliquée.

Pour la plaignante, cette première est une victoire qui ancre plus encore le gaélique d’Irlande parmi les 24 langues officielles de l’Union européenne. Les locuteurs irlandais espèrent ainsi que cette audition renforcera un peu plus leur voix au sein du projet européen. Micheál Ó Conchúir, membre du Comité des régions, ne cache pas sa "fierté pour notre langue et cela signifie que nous sommes prêts pour discuter et débattre en pleine lumière dans notre propre langue."

L’année prochaine, la langue irlandaise prendra plus encore de place sur la scène européenne puisqu’elle deviendra langue de travail dans les institutions. De nombreux emplois seront à pourvoir pour les traducteurs et les interprètes. L’irlandais est la langue maternelle d’environ 100 000 personnes dans un pays de 4,5 millions d’habitants. Le défi sera de trouver des candidats et de les convaincre d’aller à Bruxelles et à Luxembourg.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Italie : 2 morts et 13 blessés après l'effondrement d'un balcon à Naples

Pollution : les croisières regagnent en popularité, mais à quel prix ?

Transports : à bord d'un un auto-train qui relie l'Autriche à la Croatie