Micheál Martin : "Le Brexit a été l'une des grandes erreurs de l'histoire"

Micheál Martin : "Le Brexit a été l'une des grandes erreurs de l'histoire"
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Yolaine De Kerchove Dexaerde
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Premier ministre irlandais, Micheál Martin, exprime toute son inquiétude face au Brexit. Il craint la perte de nombreux emplois dans son pays.

PUBLICITÉ

Le Premier ministre irlandais, Micheál Martin, exprime toute son inquiétude face au Brexit. Il estime qu'il s'agit de l'une des plus grandes erreurs commises historiquement.

En Irlande, les complications suite au Brexit et au Covid sont toujours présentes. Le Premier ministre craint la perte de nombreux emplois dans son pays. 

"Pour moi, le Brexit a été l'une des grandes erreurs commises historiquement. Et je le crois vraiment.
Micheál Martin
Premier ministre irlandais

"Et, bien sûr, cela signifie une perturbation parce que le Royaume-Uni est sorti du marché unique et qu’il est sorti de l'union douanière. Cela a des conséquences, en termes de circulation des biens et des services", a poursuivi Micheál Martin, Premier ministre irlandais.

Il y a un mois, l'Irlande avait les chiffres de la Covid-19 les plus bas d'Europe, mais après une réouverture temporaire des frontières à Noël, le virus est vingt fois plus répandu qu'au début du mois de décembre.

Le déploiement du vaccin dans toute l'UE est entaché d'impatience et d'un débat amer entre les États membres. L'Allemagne est accusée de rompre avec l'esprit de solidarité européen en achetant des millions de doses en plus de celles qui lui ont été allouées. De son côté, le premier ministre irlandais, Micheál Martin, estime qu'aucun pays ne doit faire cavalier seul. "Je ne pense pas faire que des accords bilatéraux. Je ne pense pas que ce soit dans l'esprit de la décision du Conseil européen".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Charles Michel: la loi sur 'l'influence étrangère' éloigne la Géorgie de son rêve d'adhésion à l'UE

Restaurer la crédibilité des systèmes électoraux

Exclusif : Michel espère que l'attaque israélienne apparente contre l'Iran mettra fin à l'escalade